3 LECONS TIREES DE L’EPUISEMENT

instagram_laurence-gay-blog-yoga-paris-marseille.png
instagram : @third_eye_thirst

Hier, je remettais à jour certains liens qui figurent sur le blog http://www.laurencegay.com. En faisant cela, l’un des articles dans lequel j’ai remis des liens à jour à été automatiquement publié sur les réseaux sociaux : YOGINI INDOMPTABLE. Je ne m’en étais pas rendue compte. Des gens ont dû lire cet article pour la première fois hier sur facebook, n’ont sans doute pas vu que je l’avais écrit en 2014 et ont commenté comme si ce que j’évoquais dans l’article était actuel. J’ai tout de suite précisé sur facebook que ce n’était pas un article récent. Je me pose pourtant la question : s’agit-il d’un hasard?

J’avais écrit cet article dans une période d’épuisement physique et mental et je faisais part de mes réflexions et observations sur cette part de moi invincible et sauvage qui m’apportait des réponses positives alors que je me sentais m’effondrer. Part de moi à laquelle les exercices de yoga et mon ami à 4 pattes me ramenaient spontanément. Hier, après avoir spécifié que l’article datait de 2014, j’ai constaté que de manière surprenante, j’ai traversé une période similaire il y a 3 semaines. Extinction de voix, épuisement physique et mental, morosité. Beaucoup de choses ont pris une autre tournure dans ma vie, j’habite Marseille depuis juin, je ne travaille plus à 100% dans le yoga, j’ai trouvé une activité complémentaire, j’ai rejoint mon amoureux. Or, je me retrouve maintenant encore épuisée mentalement et physiquement.

Quelqu’un de bienveillant que je connais peu m’a dit qu’il lui semblait que j’étais trop engluée dans des questions de survie matérielle alors que ma place devrait être dans une autre sphère. Ça m’a fait réfléchir. Un ostéopathe que j’ai consulté sans le connaitre (je n’ai pas encore tous mes repères à Marseille) m’a dit que mon organisme était dans un état de choc semblable à celui d’une personne après un accident de voiture et qu’indéniablement, le yoga me sauvait la mise. Vous vous doutez bien, ça m’a fait plus que réfléchir.

Voici donc les 3 leçons que je tire de tout cela :

  • Ne pas laisser les impératifs financiers me dicter mes choix. Ne me croyez pas candide quand je dis cela. Je n’ai pas la vie dorée que certains profs de yoga ont la chance de pouvoir déballer d’un peu partout sur les réseaux sociaux. J’ai besoin de beaucoup de ressource intérieure pour ne pas paniquer quand je reçois des avis de paiement. Il faut se centrer sur ce que l’on souhaite accomplir d’abord et en fonction de cela faire des choix responsables. Je vais quitter mon travail complémentaire bientôt pour justement faire cela parce que je suis en train de me perdre du vue dans la situation actuelle.
  • A force de me mettre à la place des autres, je suis dépossédée de ce que je suis. La solution? Brider un peu mon empathie pour qu’elle ne fasse pas de moi une victime de vampirisme. Ce n’est pas chose simple, surtout avec les gens qu’on aime, mais oh que c’est nécessaire! Et se rappeler aussi que les empathes de notre entourage ont eux aussi besoin d’entendre de sincères : « Et toi, comment vas-tu? ».
  • Mon compagnon à quatre pattes ne vit plus avec moi. Les enfants de mon amoureux étant allergiques, j’ai dû lui trouver un autre territoire chez une famille merveilleuse. Il me manque beaucoup. Lui et moi, on avait un truc spécial, c’est sûr. En tout cas, il m’aura enseigné de grandes choses auxquelles je dois revenir sans sa présence dorénavant : l’instinct et le jeu. Cette troisième leçon que je tire de mon état d’épuisement est sans doute la plus porteuse : ne pas résister à la potentialité d’être bien, ne pas envisager tout sous l’angle d’une problématique, ne pas être son propre ennemi. C’est mon chat qui me l’avait appris, je viens seulement de le comprendre.
3 LECONS TIREES DE L’EPUISEMENT

DU YOGA POUR FINIR 2016

wp-1478714028255.jpg

On ne va pas céder au cynisme en cette fin d’année ‘particulière. Je vous mets de la couleur en illustration pour les chasser ce cynisme et cet abattement qui pourraient poindre à l’approche du douloureux anniversaire.

On ne va pas faire semblant en se disant que tout va bien non plus, ce serait se bercer d’illusions. En yoga, on lève le voile de l’illusion, on ne l’épaissit pas. Alors on va plutôt reprendre les rênes pour 2017. Et puis je me dis, pourquoi pas faire ça ensemble, avec le yoga.

Oui, pourquoi ne pas faire le yoga vôtre? Je propose deux ateliers de 3h chacun, à Marseille et Paris, pour vous permettre de documenter un plan de pratique ciblé. Idéal pour ceux qui veulent se créer une pratique cohérente avec mes conseils afin de gagner la confiance de pratiquer seul à la maison. Et en décembre je serai en mesure d’encadrer davantage de personnes dans le Programme personnalisé de yoga avec un suivi continu sur 12 semaines.

PLANTER DES GRAINES : APPRENDRE A PRATIQUER LE YOGA SEUL CET HIVER

Au programme (1) un atelier pour faire un mini bilan personnel et vous proposer un plan de pratique adapté pour amener votre pratique de yoga à vous régénérer – parce que c’est ce à quoi nous sert l’hiver!

  • Marseille samedi 26/11
  • Paris samedi 10/12

Et aussi (2) un atelier d’ashtanga yoga pour apprendre les séquences primordiales et les adapter à vos spécificités. Ces séquences sont particulièrement structurantes physiquement et énergétiquement, vous les apprendrez en suivant le décompte précis geste-souffle tel qu’il est traditionnellement transmis dans cette méthode de yoga. Nous détaillerons les séquences de base et intégrerons un travail de préparation tonifiant adapté à tous pour aborder sereinement les postures en inversion sur les épaules.

  • Marseille samedi 3/12
  • Paris samedi 10/12

En optant pour les deux ateliers, vous disposerez d’au moins 3 plans de pratique simples et modulables que vous aurez eu le temps d’explorer en détail avec moi avant de les mettre en place au quotidien. Mais, bien entendu, chaque atelier peut être pris indépendamment selon vos centres d’intérêt spécifiques.

Le nombre de participants est limité à 10 par atelier.

Plus d’info sur la page des stages.

LE PROGRAMME PERSONNALISE DE YOGA + SUIVI CONTINU

Début décembre, je serai en mesure d’encadrer davantage de personnes dans le cadre d’un programme de yoga personnalisé sur 12 semaines. Les grandes lignes : on commence par un bilan ayurvédique et une évaluation d’intégration en yoga puis je mets au point un programme de yoga qui vous corresponde. Sur 12 semaines je peux superviser votre pratique en visioconférence. A la fin du programme on fait un bilan pour faire évoluer votre pratique.

Je pourrai programmer des rendez-vous pour les entretiens initiaux à Marseille et Paris. Si vous êtes intéressé, je vous invite à lire les détails du programme de suivi de yoga avec moi et à me contacter par email à yoga.en.mouvement@gmail.com.

2017, on arrive!

Namasté


Laurence Gay Yoga http://www.laurencegay.com

DU YOGA POUR FINIR 2016

SUIS SENSIBLE, ET ALORS?

laurence-gay-yoga-paris-marseille-portrait-blog.png

Mercredi 9 novembre 2016. 8h16. Je me ressers une deuxième tasse de café. Dès le saut du lit, j’ai sauté sur twitter pour savoir qui avait remporté les élections présidentielles américaines et depuis, je suis perplexe. Je lis deux trois fils d’information en prenant toutefois garde de ne pas en lire trop. L’analyse a posteriori ne m’aidera pas à dissiper le brouillard que la nouvelle a fait se lever en moi. Et puis, je ne suis pas Américaine me direz-vous. Certes, mais je suis sensible au monde. Ce matin, je tiens ma première tasse de café à la main, mon smartphone de l’autre. Un ami Indonésien me fait part sur Messenger de son désarroi. Il n’est pas Américain non plus. Hier nous échangions sur les troubles à Jakarta sur fond de querelles identitaires et religieuses. Il m’envoya des articles. Il avait aussi parlé du choc que le Brexit avait été pour lui. Lui aussi mon copain Indonésien, chrétien de souche chinoise, il est sensible au monde. Ce matin, il me témoigne son inquiétude sur les courants de pensée qui commencent à sortir de l’ombre pour prendre les commandes ici et là. Il remonte dans le temps et me cite un court texte d’un détracteur du nazisme. Peut-être qu’il pousse sa réflexion un peu loin, peut-être pas. Je ne souhaite pas me perdre dans des considérations politiques, le brouillard est suffisamment dense dans ma tête. Ce que je souhaite, c’est garder de la place pour ce contenant qu’est ma pratique de yoga dans l’heure qui vient. Parce que lorsque j’aurai publié ce post, j’irai délier mon corps, tourner mon regard en dedans et reprendre cette balade introspective qu’est ma pratique, là où je l’avais laissé hier. Non, je ne fuis pas. Au contraire, par le yoga, je me rappelle dans ma chair et dans mon esprit que les frontières sont illusoires, que l’autre, c’est moi et que cultiver la sensibilité c’est être vivant .

Alors, Donald, s’il-te-plait, mets-toi au yoga.

Namasté


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

SUIS SENSIBLE, ET ALORS?

LA LUMIERE S’IL-VOUS-PLAIT

laurence-gay-yoga-blog-paris-marseille-lumiere-diwali-2016Nous sommes le jeudi 27 octobre 2016. En Inde, la fête de la lumière est sur le point de commencer (ou bien elle a déjà commencé, question de fuseau horaire). Ce qui importe c’est qu’à compter d’aujourd’hui jusqu’au 1er novembre, pour les Hindous, c’est une période auspicieuse pour se projeter dans la nouvelle année.

Ça fait des années que je vous en parle sur le blog :

LE SENS DE LA VIE

Je vous en ai souvent parlé parce que la portée symbolique de cette joyeuse célébration est selon moi universelle. Je vous en reparle maintenant parce que je fais le constat que cette année plus encore que les années précédentes, nous avons besoin d’un rituel chaleureux qui redirige notre attention (et ses super pouvoirs) sur l’évolution positive et constructive de nos vies.

LE QUOTIDIEN AU CENTRE DE TOUT

Quand on se documente sur Diwali, on constate que son épicentre est la maison. Ce que l’on fait entre ses quatre murs et ce que l’on fait dans sa vie sont liés. C’est aussi simple que cela et en même temps, si on y réfléchit un peu, c’est puissant. Cela veut dire que par les rituels du quotidien, on dispose de moyens de nourrir son évolution personnelle. Plus universel et démocratique, on ne peut pas!

En ce premier jour de diwali, un rituel symbolique que l’on peut entreprendre, et peut-être pour ceux que ça interpelle, on peut axer sa méditation du jour sur ce sujet : faire de la place. Libérer de l’espace en rangeant ou en réorganisant des coins oubliés de sa maison pour que rien de négatif ou de plombant n’encombre notre maison et donc nos vies (Vous suivez? Sinon, relire le passage précédent). Parce que si cet espace n’est pas disponible, rien de neuf, ni de lumineux ne pourra s’installer.

Hier encore je ne me rappelais plus le début imminent de Diwali, mais je me suis prise d’une frénésie de rangement dans une pièce de l’appartement qui a été réaménagée vite fait en juin dernier mais qui depuis a été remplie de choses inutiles posées en vrac dedans. Ce n’est qu’en jetant un œil sur un almanach ce matin que ça a fait tilt dans ma tête. Ca m’a fait sourire,  et je me suis précipitée sur l’ordinateur pour vous écrire ce post.

Sans prétention et surtout avec enthousiasme (Diwali, c’est un appel a la joie), je vous proposerai quotidiennement, jusqu’au 1er novembre, des conseils de rituel du quotidien et d’angle de méditation sur Instagram ou Facebook.

Allez, je vous laisse, je dois filer. A demain.


Laurence Gay Yoga http://www.laurencegay.com

LA LUMIERE S’IL-VOUS-PLAIT

FAIS GAFFE A TON ATTENTION

wp-1477141029600.jpg

Une citation que j’aime beaucoup et que j’avais scotchée au mur de mon ancien appartement avec une image de Saraswati, qui, selon l’astrologie védique gouverne mon thème avec Hanuman.

Une citation pour vous dire que l’attention est précieuse. Ne la prêtons pas à la légère. Ne nous laissons pas nous disperser au gré des modes, du sensationnalisme ou des diktats. Gardons le cap sur nos tapis et dans nos vies.

Namasté

« Si l’on devient lucidement attentif, on dispose d’une extraordinaire énergie … cette énergie de l’attention, c’est la liberté. » – Krishnamurti


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

 

FAIS GAFFE A TON ATTENTION

NEWS D’OCTOBRE : YOGA ENTRE MARSEILLE ET PARIS

laurence-gay-yoga-paris-stage-septembre-2016.jpg

Photo prise le lundi 26 septembre 2016. J’étais revenue à #Paris les jours précédents pour animer trois ateliers de #yoga. Je n’avais pas pu prendre de photos du stage du dimanche, alors j’avais pris en photo mes chaussures et mon sac. Je sais que je donne l’impression de me répéter (sur les réseaux sociaux) mais les groupes de participants étaient simplement super.

Je me réjouissais de revenir à Paris pour vous donner stage en septembre mais je dois avouer que j’ai été surprise de la tournure qu’ont prise ces 8h de yoga ensemble. Non seulement j’ai été accueillie avec sourire et gentillesse, mais aussi avec attention et amitié, comme si le moment était attendu avec allégresse. Il est vrai qu’avant mon déménagement à #Marseille, avant d’empaqueter mes affaires, je me posais déjà des questions. Parmi ces questions, l’une d’elle est de savoir si ce que je propose en yoga fait une réelle différence. Et après ce week-end de stages de rentrée, vous m’avez donné la réponse dans vos sourires et dans votre pratique : oui.

Alors voici le programme d’octobre. Des choses furent programmées puis annulées, d’autres ont fleuri sans prévenir. C’est un peu ça l’automne : les feuilles volent au vent et on récolte des fruits savoureux.

  • 3 ateliers à Marseille le samedi 8 octobre
  • 1 atelier d’ashtanga débutant au Yoga Festival de Paris le vendredi 21 octobre
  • 1 cours exceptionnel de prana vinyasa à Paris le dimanche 23 octobre
  • 3 stages le week-end du 5-6 novembre à Paris

La participation à ces évènements se fait uniquement sur inscription. Je propose des tarifs préférentiels pour ceux qui réservent tôt ou ceux qui viennent à 2 ou encore pour ceux qui participent régulièrement a mes cours ou stages. Pour les détails, rendez-vous sur la page des stages.

A noter que lors de mon prochain passage à Paris (21-23 octobre), je prendrai aussi rendez-vous avec ceux qui sont intéressés par le programme personnalisé de yoga.

On se dit à très vite!


Laurence Gay – http://www.laurencegay.com

NEWS D’OCTOBRE : YOGA ENTRE MARSEILLE ET PARIS

JE BLOGUE, TU BLOGUES, IL OU ELLE BLOGUE, NOUS BLOGUONS SUR LE YOGA

Dans le numéro de septembre 2016 de Le journal du Yoga, Claudia Martin parle du Phénomène des blogs de yoga. Elle me fait l’honneur de citer mon blog http://www.laurencegay.com comme l’un des blogs de référence dans son article. J’en profite pour ajouter à sa liste trois autres ressources.

Pourquoi je les mentionne? Parce que j’ai eu directement (ou pas) des interactions sympas avec les auteurs de ces blogs et ces blogs ne sont pas des vitrines de marques (honnêtement, c’est lassant), ne sont pas non plus positionnés sur le créneau du ‘donneur de leçon’ (ceux-là frôlent l’arrogance intellectuelle), ni sur celui de ‘l’exhibition de « healthy lifestyle » prétentieux’ (l’éternel besoin de reconnaissance, alias le complexe Kardashian).

Leur ton est simple et franc.

Excusez la subjectivité de mon palmarès, il y en a sans doute d’autres qui mériteraient notre attention, mais je n’ai pas le plaisir de les connaitre.

Les voici :

  • ohmybuddha.fr – Une journaliste web au franc parler et au grand cœur s’est reconvertie yogini baroudeuse. Elle partage ses coups de cœur et coups de gueule yoga ou au-delà sans prétention aucune.
  • endorphine.fr – Une blogueuse dans l’univers des spectacles et concerts a changé sa plume de main pour parler de pratiques sportives qui lui plaisent et qui lui font du bien, en l’occurrence plutôt running et yoga. Elle partage ses coups de cœur et bons plans avec beaucoup d’humilité et de simplicité, comme le ferait une bonne copine pas snob pour deux sous.
  • rezozen.com – Un site qui est le fruit de la collaboration d’un collectif de thérapeutes. Leur site explore, expose et réfléchit sur des sujets variés autour du bien-être. Le yoga y trouve sa petite place et oui, ils ont relayé sur leur plateforme un article de mon blog après m’avoir aimablement contactée.

claudia-yoga-sante-2016-blog-de-yoga-laurence-gay


Laurence Gay – http://www.laurencegay.com

JE BLOGUE, TU BLOGUES, IL OU ELLE BLOGUE, NOUS BLOGUONS SUR LE YOGA