ELEVATION

Aujourd’hui je me suis retrouvée au sommet du massif de la Sainte Baume. Des fois on oublie que des lieux sacrés sont à une encablure de TER et un chouïa d’autopartage de chez soi.

La légende raconte que Marie-Madeleine était transportée au sommet de la montagne sacrée de la Sainte Baume par deux anges. A défaut d’avoir été escortée par des anges, j’ai eu le privilège d’être guidée dans mon ascension par ma garde nationale forestière de copine, Illys. Native du coin et grande amoureuse de la nature, elle connait le massif comme sa poche trop stylée de smartphone cousue dans son short de rando. Autrement dit elle le connait plutôt bien parce qu’elle dégaine et rengaine son engin connecté régulièrement pour garder un œil sur le tracé de notre parcours enregistré sur son appli préférée.

Sauf que cette poche à smartphone a dû être soumise à de sérieuses interférences électromagnétiques. Figure-toi que l’appareil indiquait en fin de randonnée un dénivelé total de 1000 mètres et une pointe de vitesse à 72 km/h! On assure mais quand même… Et puis quand j’ai vu le marquage fantaisiste sur la carte, je me suis demandé si le téléphone de ma copine n’avait pas un moment été habité par l’esprit du terminal d’un livreur de Chronopost, tu sais celui qu’on te présente et sur lequel du bout de ton gros index tu es supposé signer finement dans un rectangle de 2 cm sur 3 pour attester de la bonne réception de ton colis.

Il faut dire que notre lieu de randonnée est chargé de mysticisme avec la présence d’un haut lieu de pèlerinage chrétien (la grotte de la Sainte Marie-Madeleine) et constitue une curiosité environnementale avec l’un de ses versants verdoyant qui abrite une faune et une flore que l’on trouve habituellement en forêt de moyenne montagne. Le moins qu’on puisse dire c’est que nous avions choisi un lieu pas ordinaire pour crapahuter.

Chemin faisant Illys m’a raconté des légendes associées à la Grotte aux Oeufs, laquelle servait à célébrer la fécondité à l’époque pré-chrétienne, ou à la Pierre Fendue dont on dit que si un couple amoureux peut traverser la faille en se tenant la main il peut être sûr que l’amour durera et aussi une histoire d’enfance dans laquelle son frère et elle jouaient juchés sur une énorme pierre devenue un astéroïde filant dans leur imagination.

Je ne sais pas ce qui a attesté de la bonne réception d’Illys et moi en fin de parcours, mais une chose est sûre, elle et moi nous sommes livrées à une randonnée magique. Grâce à illys, j’ai plus que marché dans la Sainte Baume, j’ai parcouru à pied de fascinantes histoires dans une forêt. Clairement j’ai été transportée, ce qui me laisse à penser que le GPS d’Illys n’était peut-être pas aussi défaillant qu’il en avait l’air.

Merci Illys ❤

2 réponses à « ELEVATION »

  1. Bonjour Laurence
    merci pour ton article qui m’a fait voyager en pensée et du coup j’imaginais le parcours.
    Comme quoi smartphone et appli sont pas mal parfois, même si je ne suis pas accro du tout à tout ça mais aujourd’hui on est bien dépendant(e)s de tous ces outils.
    Beau dimanche
    Jacqueline

Répondre à jjacqueline Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :