POUR LE MEILLEUR

Mon amoureux et moi avons célébré un mariage intime le week-end du printemps.

Ni lui ni moi ne sommes à l’aise dans les grands rassemblements, nous étions un petit groupe ce jour-là et ce fut une journée tellement joyeuse!

Certains de nos proches n’ont pas pu se joindre à nous mais on ne manquera pas d’entamer notre tour du monde pour aller célébrer avec eux, qui ont manifesté leur présence à distance le jour de la cérémonie par des coups de fil, des messages ou des cartes de voeux.

Moi, me marier?

Alors que certaines personnes ont une idée très claire de l’expérience que sera leur mariage, je n’en avais aucune. Honnêtement, me marier n’a même jamais été un projet de vie me concernant.

Je pense pouvoir dire que l’accumulation d’épreuves dans nos vies au cours des cinq années écoulées n’est pas étrangère à mon revirement. Ça affûte le discernement les emmerdes à répétition!

Discerner l’extraordinaire dans l’ordinaire

Peut-être qu’en nous mariant lui comme moi avions envie de crier que la noirceur du monde n’occultera ni la lumière, ni la force, ni la douceur, ni le soutien que l’un a trouvé dans l’autre. Les deux confinements passés ensemble auront été de sérieux révélateurs de tempéraments et des laboratoires d’expérience de l’un avec l’autre. Notre alliance consacre un tout qui déborde de nos individualités, même si ce « tout » se fait la malle quand la question se pose de savoir qui va faire la vaisselle ou descendre la poubelle.

Sans doute aussi voulions-nous par ce mariage créer un moment pour réunir des gens qui nous ont manifesté beaucoup d’amour et d’amitié depuis toujours et ainsi condenser égoïstement, autour de nous, toute cette affection dans quelques heures de temps passés ensemble.

Je ne m’y attendais pas.

Cette journée du weekend du printemps 2022 aura fait coulé beaucoup de mascara. Les témoignages d’affection m’ont vraiment chamboulée. Comme un ballon de baudruche gonflé à l’hélium, j’ai flotté pendant plusieurs jours après la cérémonie. Gonflée à la good vibes que j’étais.

Je ne m’attendais pas du tout a vivre ça. Ce fut un moment rare où tu perçois clairement que « être amour » n’est pas qu’un concept, un état de transcendance abstrait, c’est aussi un état tangible, incarné.

Faire des choix dans le chaos du monde

Ce matin, perplexe quant au choix de mon bulletin, je suis allée voter. Du mieux que j’ai pu, j’ai mis mon cynisme de côté et me suis rappelé que nous sommes le fruit d’une histoire et d’interdépendances et que nos choix façonnent notre avenir commun. Voilà donc l’état d’esprit qui me caractérisait lorsque j’ai glissé un bulletin dans l’urne.

Rentrée à l’appartement, mon regard tombe sur les cartes de voeux de bonheur aimantée au frigo et une bouffée d’optimisme est montée en moi.

Dans les crises tout se transforme.

Même une grande cynique comme moi. Alors je me surprends à espérer.

8 réponses à « POUR LE MEILLEUR »

  1. Bravo Laurence, je suis heureuse pour toi !

  2. Pour le meilleur tu as raison !
    Vive l’amour, il ne faut jamais cesser de le célébrer ❤️
    Si heureuse pour toi,
    Vive les mariés

  3. Bravo Laurence, je suis heureuse pour toi !

  4. Salut Laurence. Que du bonheur à vous deux !
    Un Didier de Finlande

    1. Merci didi-ère de Finlande. Je t’espère heureux toi aussi.

      1. On fait comme on peut. Chercher à être heureux est une chose; ne pas être malheureux est déjà une victoire.

Répondre à Faure Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :