JE QUITTE PARIS

wp-1459423006730.jpg

Ceci n’est pas un poisson d’avril. Je mets les voiles, direction Marseille avant l’été. Lorsque j’ai commencé à annoncer la nouvelle aux personnes à qui je donne cours, j’ai vu beaucoup de gens stupéfaits. Cela fait quatorze ans que j’enseigne à Paris et quatorze ans, ça fait un sacré nombre de rencontres sur les tapis de yoga. Je suis ce genre de prof de yoga qui prend son rôle à cœur parce que je crois au yoga, pas au truc de souplesse et d’acrobaties, mais au pouvoir et à la richesse de l’union des facettes de soi. Depuis le début, mon crédo a été de fournir des outils de yoga qui font partie de ma propre pratique aux gens qui veulent vivre en devenant le meilleur d’eux-mêmes. Il y a des gens avec qui je partage le yoga depuis plusieurs années et on a nécessairement traversé des tempêtes ensemble. Dans la salle de pratique, il y a eu des éclats de colère, de pleurs, de joie. Eux comme moi avons pu connaitre le deuil, la séparation, le licenciement, la précarité, la peur.

Quand on met du yoga dans une relation avec les gens, on ne peut pas ne pas se sentir liés. Certains deviennent des potes, on se lie d’amitié, mais plus généralement, c’est un autre lien qui s’instaure. Sans le connaitre vraiment, on se soucie de l’autre. Mon regard de professeur de yoga de quatorze ans me laisse entrevoir sur le tapis de pratique le rapport qu’entretient la personne avec elle-même et plus largement avec sa vie. Ce que peu de personnes soupçonne c’est que les gens qui foulent le tapis de yoga dans le cours vont aussi transformer le professeur. Être ce témoin silencieux de vos pratiques m’a appris à cultiver encore plus le respect et à faire taire la manie du jugement. Vous avez fait de On ne sait jamais quelles batailles les personnes livrent dans leurs vies, le yoga en gagne certaines mais en fait aussi éclater d’autres. Moi, j’observe, j’analyse, je sors ma boite à outils et je guide sur l’usage approprié de l’outil et ensemble on observe la magie du yoga opérer. Et ainsi, pendant quatorze ans, au milieu des tempêtes, on s’est aussi beaucoup réjouis ensemble.


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com