MARSEILLE ▪️ COURS HEBDO ET EPHEMERES

FestivalBLISS.2017.BD©ANAKA-181
Crédit photo : ©anaka photographie

Marseille, le dimanche 8 octobre 2017.

« C’EST QUOI COMME YOGA? »

La question incontournable à laquelle je dois répondre d’emblée. Réponse : Dans ces cours on travaillera sur la construction intelligente de séquences de postures de yoga en suivant le principe de synchronisation de la respiration avec les gestes. Chaque cours inclut une relaxation et/ou selon les besoins des exercices respiratoires spécifiques. D’une séance à l’autre, les séquences varieront en fonction des besoins énergétiques du moment et de l’évolution de l’intégration physique des participants. En savoir (encore) +

COURS HEBDO

A partir du 10/10, je vous propose un cours de yoga en mouvement pour tous, les mardi de 12h30 à 13h45 (je vous épargne le calcul mental : le cours dure 1h15, mais on sait bien que le temps de la pause déjeuner est serré pour certains alors  on s’organisera pour que ceux qui doivent quitter un peu en avance puisse le faire en douceur)

Au Grenier du Corps 2 rue des Tyrans 13007 Marseille.

Accès au cours et tarifs
Pas de réservation nécessaire pour ce cours hebdo. Vous présenter à l’accueil du centre 10 minutes avant le cours pour régler votre cours ou valider votre carte suffira. Les tapis sont fournis sur place. Ce cours est soumis aux tarifs du centre. Cela veut dire en clair que si vous souscrivez à une carte, vous pouvez l’utiliser pour participer aux autres cours dispensés au Grenier du Corps.

COURS D’ESSAI (valable une seule fois) : 10€
DROITS D’ENTREE (valable jusqu’aux vacances d’été, droit d’entrée pour accéder aux tarifs listés ci-après) : 30€
COURS A L’UNITE : 15€
CARTE* 5 cours valable 3 mois à partir de la date d’achat 60€ (soit 12€ / cours)
CARTE* 10 cours valable 5 mois à partir de la date d’achat 110€ ; 95€ pour les Étudiants ; 75€ pour les Intermittents et DE Danse sur justificatif

*Les cartes sont nominatives et ne peuvent pas être partagées. Il existe d’autres formules de cartes, je vous laisse découvrir l’intégralité des tarifs.

Dans le futur
Je souhaite développer une offre de cours plus fournie dans ce lieu avant la fin de l’année. Quand cela se fera, je proposerai mes propres tarifs. On en parlera plus tard. Pratiquons au présent. Le présent,  un bon endroit pour commencer notre aventure.

COURS EPHEMERES

Une fois par mois, le samedi, un cours de 2h (de 11h à 13h) que j’ai baptisé le yoga_du-samedi-matin-pas-trop-tôt. Parce que le samedi on a plus de temps pour soi, cette session dure 2h. L’approche est la même que celle des cours en semaine mais les séquences seront différentes parce que le samedi est le jour le plus exotique de la semaine.

Au Grenier du Corps 2 rue des Tyrans 13007 Marseille.

Accès au cours et tarifs
Les prochaines dates :

  • samedi 14/10
  • samedi 11/11
  • samedi 9/12
  • samedi 20/1

Il faut réserver sa place en ligne pour pouvoir participer. Les tapis sont fournis sur place. Le tarif : 20€ (15€ par personne si on réserve en ligne pour 2). Pour s’inscrire, c’est ici. Juste une petite chose encore, c’est important d’arriver à l’heure, sinon le début du cours est retardé, c’est en effet moi qui porte ces jours-là la double casquette d’accueil et de prof. Et je n’ai pas encore le don d’ubiquité.

A très vite dans le futur présent, à Marseille.


Laurence Gay Yoga http://www.laurencegay.com

MARSEILLE ▪️ COURS HEBDO ET EPHEMERES

2017 AVEC MOI : DU YOGA PAS COMME AVANT

wp-1483447056377.jpg

Au cas où vous me liriez sans me connaitre, faisons d’abord connaissance.

Poursuivons.

Transmettre du yoga en 2017

Le ‘cours de yoga‘ est bien souvent devenu mondain ou récréatif et je reconnais qu’en soi, il a une vertu fédératrice bénéfique et nécessaire dans nos contextes de vie. Cette année, je cherche des lieux où proposer des ‘cours de yoga‘ à Marseille. Dès que je trouve, vous en aurez la primeur sur le blog.

Toutefois, je pense aussi que le ‘cours de yoga‘ a souvent perdu de son sens, celui d’exploration de soi par l’apprentissage de techniques. Dans beaucoup de cours, il y a comme une recherche permanente du ‘kiff de yoga’, une recherche du toujours plus. Plus d’assouplissement, plus de force, le tout saupoudré de citations spirituellement convenues. Et bien souvent, des gens m’ont rapporté ne pas se sentir à leur place dans certains cours.

Je constate qu’avec l’évolution de l’offre de yoga, les gens sont dépossédés de leur aptitude primordiale au yoga. L’état de yoga n’appartient ni au très souple, ni au très fort, il est à tout le monde. Le yoga ne s’enferme pas non plus dans du ‘doux’ ou du ‘dynamique’. Cette dichotomie n’existe pas en yoga. Ce sont les deux faces d’une même pièce. A la question ‘faut-il se faire violence en yoga?’, la réponse ne manquera pas de vous surprendre. Cette compartimentation des propositions de styles de yoga génère une certaine confusion sur l’objet de la discipline : rassembler toutes les facettes de notre être et aussi plus globalement sur ce que l’on est vraiment.

2017 – Revendiquer l’universalité du yoga

Parce que la pointe visible de l’iceberg, à savoir les postures de yoga, a pris une tournure de diktat esthétique et athlétique, on cultive un double malentendu. Le travail postural du yoga n’est pas une fin en soi, mais un outil. Il n’y a donc pas de posture idéale (rangeons donc les fantasmes de yoga) mais un rapport vivant, et donc changeant, au corps établi dans la posture. Et deuxièmement, il n’y a pas de postures plus nobles que d’autres. Ce serait comme dire du marteau qu’il est plus noble que le tournevis. Ils ne servent pas aux mêmes artisans, ni à la même chose.

Le mot est sorti. Artisans. Voila ce que j’aimerais que nous devenions, des artisans du yoga. Que nous choisissions avec art les outils nécessaires à l’élaboration du plus bel objet qui soit : notre vie. Afin d’être pleinement qui je suis et servir au mieux ma vie au moment t, ai-je besoin de calmer le jeu ou de me stimuler davantage? Ai-je besoin d’extraversion ou d’intériorisation? Ai-je besoin de créer en moi une dynamique de transformation ou d’ancrage? Ai-je besoin de fermer les yeux ou de focaliser instamment mon regard? Ai-je besoin de mouvement ou d’immobilité? … Les faces d’une même pièce.

2017 – La puissance d’une pratique de yoga personnelle

Pour développer cet art, il faut développer sa sensibilité, et pour développer cette sensibilité intime, il faut être face à soi-même. Cela se fait dans un contenant intelligent aussi appelé ‘pratique de yoga’. Et c’est là mon sujet de prédilection : vous apprendre à cultiver le yoga par vous-même, parce que c’est là que se réalise le véritable enseignement du yoga.

« Je ne peux pas vous apprendre de vérité spirituelle que vous ne connaissiez déjà au plus profond de vous-même. Tout ce que je peux faire, c’est vous rappeler ce que vous avez oublié. » – Eckhart Tolle

Ma proposition de yoga en 2017

  • Les cours de yoga collectifs (voir le calendrier)
  • Les stages d’auto-pratique en groupe de 10 personnes max avec option de mise à disposition de vidéo d’exercices et option d’entretiens de suivi en vidéoconférence après les ateliers (janvier + février : Terre et centre du corps / mars : introduction aux inversions et centre du corps / avril : Ouverture de la poitrine et centre du corps / juin : pure énergie! Voir le calendrier détaillé)
  • Les ateliers thématiques en groupe de 15 personnes max (prochain rendez-vous à Paris en janvier : La structure et le flow, bas du corps, voir les détails)
  • Le programme de yoga personnalisé, sur rendez-vous, en individuel (voir les détails)

Laurence Gay Yoga http://www.laurencegay.com

2017 AVEC MOI : DU YOGA PAS COMME AVANT

YOGA EN DECEMBRE, PEACE PLEASE.

laurence-gay-yoga-paris-marseille-inspiration-coach

J’ai reçu un email de la part de la SNCF qui me dresse un récapitulatif de mes voyages avec eux au cours de l’année. Ils me précisent le nombre de voyages que j’ai fait avec eux, l’équivalence kilométrique, les points cumulés, etc. Ils ponctuent le tout en m’écrivant qu' »une belle histoire nous relie ». Ca m’a fait penser à ces objets connectés  ou ces applications sur smartphone qui mesurent tout ce qu’ils peuvent pour nous donner des indicateurs relatifs à notre fonctionnement. Puis je me suis posée la question de savoir comment on ferait son recap yoga de l’année. Ce serait un petit jeu intéressant parce qu’il permettrait de réfléchir à ce qui ferait l’objet de la mesure. La SNCF fait des efforts pour tisser un lien affectif avec moi, mais je ne perçois pas ce recap comme tel, il me rappelle avant tout l’ampleur de mon budget voyage. Désolée la SNCF, bien essayé. En plus vous me parlez d’une ‘belle’ histoire C’est qualitatif ça. Or vous me balancez des chiffres. Ca, c’est quantitatif.

Et vous si vous faisiez votre bilan yoga de l’année. Vous l’envisageriez quantitativement ou qualitativement? Le nombre d’heures passées à faire des exercices de pranayama ou la qualité de votre expérience dans les contextes de relations tendues ; un plus grande force ou souplesse dans les asanas ou la qualité de votre relation avec un quotidien compliqué ; le nombre d’heures de méditation ou la qualité de votre écoute et de la compassion dont vous faites preuve.

Des points de vue différents. Des attentes différentes. Dans tous les cas, je vous souhaite de réfléchir au sens que vous voulez donner à tous les efforts que vous déployez dans votre démarche de yoga. Et j’espère que ce sera le sens de l’apaisement. Le monde en a besoin. La chronique de Nicole Ferroni du 14/12 concernant Alep m’a beaucoup émue, je partage cet extrait avec vous. « Peut-être un jour, la guerre sera si loin derrière l’humanité qu’on dira, un jour les hommes se tuaient, on appelait ça la guerre. »

YOGA EN DECEMBRE A MARSEILLE

  • Cours éphémères de yoga du lundi 19/12 au vendredi 23/12 puis les lundi 2/1 et mardi 3/1, 10h ou 18h45, sur réservation uniquement.
  • Mornings des Allumettes mardi 20/12 6h30-8h30, sur réservation uniquement.

Plus d’info


Laurence Gay Yoga http://www.laurencegay.com

YOGA EN DECEMBRE, PEACE PLEASE.

MARS : YOGA SUR LA PLANETE TERRE AVEC MOI

 

wp-1457021573762.jpg
Source : apod.nasa.gov

Sur quelle planète vit-on? Récemment, on a entendu parler d’atrocités perpétrées sur des animaux dans un abattoir du Gard. Suite à cette information révoltante, les réactions vives ont fusé sur les réseaux sociaux. Les viandards versus les mangeurs de carottes. Par le biais du fil twitter d’Ariane Grumbach, une diététicienne sage et humaniste, j’ai pu percevoir un propos moins échaudé et plus pertinent dans cette escalade de propos violents, ceux de Raphael Enthoven. Il disait que c’était erroné de mettre sur un même plan le fait de manger de la viande et de torturer les animaux , comme si le premier était la cause du second. Le problème selon lui n’est pas qu’on mange de la viande mais la manière dont on tue les animaux.

La polémique récente m’a rappelé un roman que j’avais dévoré il y a un bail : ‘Mille femmes blanches’. Une Blanche témoigne des us et coutumes de la tribu d’Amérindiens dans laquelle elle a été intégrée. Et je me souviens tout plein d’anecdotes sur les gestes du  quotidien qu’elle décrit. Elle parle entre autre de la chasse et de la cueillette de plantes et décrit les rituel auxquels se plient les chasseurs ou les membres de la tribu partis faire la cueillette. Il y est question d’invoquer l’esprit de l’animal ou de la plante, et en s’adressant à lui, de le remercier des bienfaits que la vie de l’animal ou de la plante va procurer aux membres de la tribu. La sagesse amérindienne vécue dans les gestes les plus banals s’appelle la médecine de la terre. Vous allez me dire que le temps des chasseurs-cueilleurs est révolu. Certes, mais au risque de vous paraitre candide, j’aurais aimé vivre sur une planète Amérindienne.

Sur quelle planète vit-on? Le temps des chasseurs-cueilleurs est révolu. Soit. Mais est-ce qu’il faut pour autant s’étriper sur les réseaux sociaux? Comme dans beaucoup de domaines, tout le monde veut avoir raison concernant ses choix alimentaires. La diversité et la nuance ont de moins en moins de place. Et le yoga n’échappe pas a cette tendance. Peut-on prétendre faire du yoga si on mange de la viande? Super bonne question. Je vous propose de prendre du recul, attendez-vous a être surpris parce que la réponse est plus nuancée qu’on peut le croire de prime abord.

Pour faire progresser notre réflexion, je vous retranscris ci-après le témoignage/analyse de Kate Holcombe publié dans le Yoga Journal en mars 2015. Kate Hocombe a vécu à Chennai en Inde et a étudié avec T.K.V. Desikachar.

[début de l’article]

Un jeune homme français est venu rejoindre le groupe d’étudiants pour plusieurs mois à Chennai. Quelques semaines après son arrivée sa santé s’est dégradée : perte de poids, pâleur, affaiblissement général. En constatant l’état anémié du jeune homme, Desikachar lui a demandé s’il mangeait de la viande, ce à quoi le jeune homme lui a répondu : « Non, évidemment. » Desikachar lui demande « Pourquoi évidemment? » Le jeune homme s’explique : « Parce que je veux devenir professeur de yoga. Tout le monde sait que les professeurs de yoga ne peuvent pas manger de viande. »L’opinion de ce jeune homme est représentative de celle d’une grande majorité des adeptes du yoga qui considère que la pratique du yoga prône le végétarisme. Cela repose sur le principe d’Ahimsa  (note : ahimsa se réfère au fait de ne pas blesser, de ne pas nuire, de ne pas faire de mal, aussi traduit par non-violence) qui s’inscrit dans les Yoga Sutras de Patanjali (note : un des textes de référence du yoga). Quand on dit faire du yoga, on suit un certain nombres de principes comme celui d’Ahimsa afin de vivre en conscience dans une recherche d’équilibre mental et physique.

Il y a toutefois un malentendu ici. Les Yoga Sutras n’imposent pas le végétarisme. Le malentendu a deux origines. D’une part dans une erreur d’interprétation d’Ahimsa, et d’autre part dans le fait que la première génération de professeurs de yoga aux Etats-Unis (note : on peut élargir à l’Europe) a étudié avec Sri Desikachar, Swami Satchidananda, B.K.S Iyengar ou Sri Pattabhi Jois. Pour ces maitres Indiens, le végétarisme était la norme culturelle de leur région d’origine et de la caste a laquelle ils appartiennent (Brahmanes). L’idée selon laquelle le végétarisme fait partie du yoga est née de cet amalgame. Faire du vegetarisme une conséquence du respect du principe d’Ahimsa est un raccourci erroné.

Revenons au jeune homme. Desikachar lui a demandé de considérer le mal qu’il s’inflige en ne mangeant pas de viande. Il lui explique qu’en suivant le régime végétarien Indien, il ne se se nourrit pas suffisamment. Il lui conseille de manger poisson ou poulet deux fois par jour. Desikachar n’était pour autant en train d’insinuer que tous les végétariens se faisaient du mal. Il est lui-même végétarien. Mais pour ce jeune homme en particulier, le végétarisme est préjudiciable.

Quand on parle de ne pas nuire (Ahimsa), nous devons l’appliquer aussi à nous-mêmes, dans nos interactions avec autrui, nos relations ou nos activités. Les Yogas Sutras ont une portée universelle mais ils doivent toujours s’adapter aux particularités de l’individu.

Desikachar en a profité pour expliquer un aphorisme important qui conclut les yamas (code de conduite envers les autres et son environnement) dont fait parti Ahimsa.

II 31 jati desa kala samaya anavicchinna sarvabhaumah mahavratam

Patanjali reconnait que seuls des êtres d’exception (sarvabhaumah) qui observent « le grand voeu » (mahavratam) sont en mesure de suivre scrupuleusement le code de conduite (anavicchinna), alors que, ET C’EST PRIMORDIAL, le reste d’entre nous, appliquons ces règles selon notre activité (jati), le lieu où l’on se trouve (desa), le moment (kala) ou les circonstances (samaya). Par exemple. si on vit de la pêche (jati), en suivant strictement le principe d’Ahimsa, on serait contraint de cesser son activité et on causerait du tors à sa famille et a soi-même en se privant de son moyen de subsistance. Pareillement, là où vous vivez (desa), il se peut qu’on ne trouve pas des légumes frais toute l’année et il se peut que manger de la viande soit un complément alimentaire nécessaire. A certaines periodes de l’annee (kala), la consommation de  viande peut être recommandee pour la santé de certains individus. Dans le cas du jeune homme, les circonstances (samaya) ont fait que manger de la viande était le choix le moins néfaste.

(…)

On peut manger de la viande tout en étant fidèle au principe de Ahimsa. Peut-être que cela se traduit par le fait de choisir d’en manger occasionnellement ou de choisir de la viande ou du poisson issus d’élevage ou de pêche garants d’une certaine éthique, ou peut-être que vous adressez une prière ou un remerciement a l’animal dont la vie vous nourrit.

L’objet de notre pratique de yoga est d’agir en conscience et avec attention, de prendre soin de soi et de ceux qui nous entourent, d’être présents a nos agissements et de prendre des décisions réfléchies.

[fin de l’article]

Être végétarien en réaction aux crimes de certains, parce que c’est à la mode ou par aveuglement idéologique n’est pas une démarche de yoga. Faire le choix du végétarisme parce que c’est un choix aligné avec ses propres besoins énergétiques et avec sa volonté d’agir pour rendre hommage à la vie est une remarquable démarche de yoga. Cultivons plus de plantes dans nos jardins, beaucoup de discernement et l’écoute de l’autre. Et alors peut-être qu’on vivra sur une planète où on se nourrira mieux et en plus autour de la même table!

QUOI DE NEUF EN MARS?

Cours

Le planning de cours est inchangé. SAUF lundi 28 mars (lundi de Pȃques), je ne donne pas cours.

Stages

samedi 12/3 : approfondissement vinyasa 2/4 PARIS (complet)
dimanche 13/3 : approfondissement ashtanga PARIS
samedi 19/3 : la structure et le flow 1 MARSEILLE!!

Info et inscriptions en ligne.

Parution

dans Esprit Yoga nº30

Si vous faites du copier-coller du contenu de ce post et le faites circuler sur vos réseaux sociaux, merci de me taguer et de préciser le lien source avec le texte : https://laurencegay.com/2016/03/07/mars-yoga-sur-la-planete-terre-avec-moi/

MARS : YOGA SUR LA PLANETE TERRE AVEC MOI

STAGES YOGA DU WEEK_END 23/24 JAN


SAMEDI 23 JANVIER 10h-12h30

SRINGARA RASA FLOW

Immersion 2h30, niveau intermédiaire

stage_sringara_rasa-fb

Immersion dans une pratique de yoga qui combine de nombreux mouvements circulaires et ondulatoires. Infos et inscriptions en ligne.


DIMANCHE 24 JANVIER 14h-16h30

LA STRUCTURE ET LE FLOW

Immersion 2h30, stage débutant, idéal pour commencer en yoga ‘dynamique’

stage_structure-flow-fb

Pendant ce stage, vous apprendrez à établir votre corps dans des asanas (postures) primordiales, ce sont elles qui nous permettent de construire des séquences et vous apprendrez aussi à réguler la respiration pour pouvoir marier asana et respiration. Infos. Inscriptions par email à contact@yogavillageparis.com


 

STAGES YOGA DU WEEK_END 23/24 JAN

WEEK-END YOGA DOWNTOWN L.R. 8-10 MAI 2015

we-larochelle

YOGA DOWNTOWN LR
/ Week-end yoga
/ La Rochelle
/ 8-9-10 mai 2015
/ avec
moi.

Je vous propose un stage de yoga downtown LR (notre nom de code pour La Rochelle) pendant le long week-end du 8 mai 2015.Grâce à un professeur local que vous allez adorer quand vous la croiserez, Géraldine Nectoux, nous allons pouvoir nous retrouver simplement près de la mer et au soleil pendant 3 jours sous l’étendard du yoga. Je loue le studio de Géraldine pour le stage, allez donc voir son studio, vous constaterez que notre lieu de pratique n’est rien de moins qu’une ancienne galerie d’art dans un bâtiment ancien.

Le programme

Le programme que je propose est idéal pour des personnes qui pratiquent déjà le yoga. Que vous soyez débutant (vous pratiquez depuis quelques mois) ou que vous ayez une pratique de yoga soutenue (une pratique régulière depuis plusieurs années) le programme devrait vous plaire. En revanche, si vous n’en avez jamais fait, ce n’est pas vraiment adapté.

ven 8/5 17h-19h
Une pratique régénérante pour nous permettre à tous de poser nos chakras downtown LR. Après la pratique, on prendra le temps d’échanger pour s’assurer que tout le monde a trouvé ses repères dans notre lieu de pèlerinage.

sam 9/5 9h-11h30 + 14h-16h30
(+ option d’une pause déj. extraordinaire)
Pendant nos 2 sessions ce jour-là, nous ferons deux pratiques d’asanas (l’une énergisante, l’autre régénérante), de la méditation, du pranayama et de l’auto-massage à la manière ayurvédique.

La pause déj. extraordinaire entre 11h30 et 14h est optionnelle. Si vous souhaitez déjeuner de votre côté, c’est tout à fait possible, nous vous retrouverons au studio de yoga pour la séance de 14h. La pause déj. extraordinaire, c’est l’opportunité de déjeuner ensemble chez Géraldine (elle habite à deux pas du studio). Le repas sera préparé par un chef cuisinier (qui se trouve être son voisin). Le repas reviendrait au maximum à 17€ par personne.

dim 10/5 9h-12h
Pour conclure notre session yoga downtown LR : 9h-9h45 session d’auto-massage ayurvedique et pranayama suivie d’une pratique dynamisante de 10h-12h.

Le lieu

Le studio de Géraldine se trouve au 14-18 avenue Raymond Poincaré à La Rochelle.

15 minutes, c’est le temps de trajet en vélo, en voiture ou en bus :
– du centre-ville au studio de yoga
– du studio de yoga vers les parcs et les plages

Le réseau de pistes cyclables est bien aménagé dans la région (il me fait rêver), le velo est un moyen de transport facile d’accès et sûr à La Rochelle. C’est donc une super occasion de faire pédaler vos gambettes. L’organisme qui loue les vélos s’appelle Yélo : http://yelo.agglo-larochelle.fr/velo

Les bus nº1 et nº7 circulent depuis la Place de Verdun en centre-ville jusqu’au studio de yoga. Trajet direct, sans changement. Les infos sur les services de bus sont là : http://yelo.agglo-larochelle.fr/bus

Le tarif

Les séances de yoga du week-end : 195€/ personne
Participation partielle.

Si vous souhaitez participer partiellement, il est possible de participer uniquement à l’atelier du vendredi soir (40€) et/ou à celui du samedi matin (55€). Les autres ateliers restent réservés aux participants du week-end.
Enfin si vous êtes un élève de Géraldine et que vous souhaitez participer partiellement, pour vous remercier de me prêter votre bel endroit de pratique, je vous propose un tarif préférentiel : le vendredi soir (30€) et/ou le samedi matin (40€).

Nombre maximum de participants : 16 par atelier
Règlement en ligne avant le 30 avril 2015

bt_inscription_grn

ATTENTION. Ce prix n’inclut pas :
– les frais de transport
– l’hébergement
– les repas (le déjeuner extraordinaire de samedi est à régler sur place, merci de prévoir de l’espèce)

Votre équipement de yogi

Le studio dispose de tapis, mais il est mieux d’apporter le vôtre. Au cas où nous déciderions d’aller passer quelques instants de yoga au bord de la mer ou dans l’un des parcs avoisinants, il serait mieux d’utiliser votre propre tapis.
Prévoyez aussi un coupe-vent, je sais que le temps est clément downtown LR en cette saison, mais si escapade nature il y a, mieux vaut se la jouer ami-ami avec le vent. Ajoutez à votre kit une serviette éponge pour couvrir votre tapis et le protéger de l’huile pour ceux qui choisiront de faire l’auto-massage à l’huile. Je vous fournirai l’huile, laissez Lesieur à la maison.

La logistique

Trains
De Paris à La Rochelle, les trains sont fréquents. Le temps de trajet varie de 3h15 à 4h selon que vous réservez un train sans ou avec correspondance. J’ai repéré les trajets directs suivants :

Paris-La Rochelle
jeu 7/5 départ 18h12 > arrivée 21h31
ven 8/5 départ 10h14> arrivée 13h31
ven 8/5 départ 12h12> arrivée15h27

La Rochelle-Paris
dim 10/5 départ 14h30> arrivée 17h52
dim 10/5 départ 16h29> arrivée 19h52
dim 10/5 départ 19h36> arrivée 22h49

Pour connaitre tous les horaires, veuillez consulter le site de la SNCF. Certains ne le savent peut être pas mais en réservant son billet de train à l’avance, on paye moins cher.

L’hébergement

L’office du tourisme de La Rochelle peut vous aiguiller. Géraldine conseille aussi la location d’appartements à partager. Et on peut aussi se tourner vers l’incontournable Airbnb.

WEEK-END YOGA DOWNTOWN L.R. 8-10 MAI 2015

STAGES DE YOGA DE MARS

stages-printemps2015

Notre fil conducteur pour mars sera de réveiller l’énergie. Au programme, le vendredi 13/3 au soir, un stage de relaxation pour assouplir le corps et apaiser le mental, terreau indispensable pour réveiller l’énergie dormante. Puis le samedi 14/3, deux stages, l’un en début d’après-midi dédié à 1h15 de travail yoguique ciblé sur la force du ventre et l’autre stage en milieu d’après-midi pour activer agni (le feu vital)  et en tirer le meilleur : ses bienfaits transformateurs.

Parce que ces 3 stages sont complémentaires, je propose les 3 pour 90€ (TARIF REDUIT : 75€), pris individuellement, les tarifs sont précisés dans le descriptif de chaque stage.

Toutes les infos sont sur la page STAGES du blog.

STAGES DE YOGA DE MARS