SHOPPING YOGA À PARIS, ENFIN!

Nous en avions rêvé, Pamela l’a fait!
Mais qui est Pamela? Elle est l’entrepreneuse qui a ouvert en France une boutique en ligne de vêtements et d’accessoires pour le yoga : http://www.yogaconcept.com. Et en cette rentrée, elle nous ravit avec l’ouverture de sa boutique YOGAconcept – en pierre – au 123 rue de Turenne à Paris, derrière République.

Pamela

Dans sa boutique, Pamela nous propose en exclusivité des marques Américaines pointues dans le style « casual chic ». Typique du style de vie Californien, le « casual chic » c’est l’art de passer de son cours de yoga au resto en piochant dans la même garde-robe. Les vêtements que vous trouverez dans sa boutique sont conçus pour la pratique du yoga (du Pilates ou de la gym aussi) et donc pour bouger, mais la cerise sur le gâteau c’est que leurs coupes flatteuses et la qualité des matières font de ces pièces des vêtements à vivre au quotidien.

Que toutes celles – et ceux, puisque Pamela propose aussi des tenues pour hommes – qui étaient désabusés par l’absence d’une offre de qualité vraiment pensée pour les yogis se réjouissent, de nouveaux noms de marques vont  dorénavant caresser vos oreilles: Alo, Zobha, Om Girl ou encore Beyond Yoga. Attendez, ce n’est pas tout, non seulement ces marques conçoivent et fabriquent de belles tenues, mais elles sont aussi engagées dans le développement durable. Alo revoit constamment ses procédés de fabrication pour limiter au mieux son empreinte carbone ; Zobha et Om Girl quant à elles misent sur le crédo de l’entreprise locale : insertion par le travail et garantie de fabrication « made in Los Angeles ».

La performance n’est pas en reste. En plus d’avoir une belle âme, ces marques utilisent des matières techniquement innovantes pour la conception de leurs vêtements. Om Girl par exemple joue la carte du confort et de la sensualité avec des matières ultra confort comme le coton bio au toucher velours ou leur modal soyeux. Alo et Beyond Yoga utilisent des tissus « respirants » en fibres naturelles qui laissent la transpiration s’évacuer.

Outre les vêtements, Pamela a sélectionné pour nous la crème des accessoires et produits connexes à la pratique du yoga : de l’encens Japonais de haute qualité Nippon Kodo, les produits de cosmétique ayurvédique haut de gamme Kama-Ayurveda et mes tapis de yoga préférés, les tapis en latex Yog-In.

vitrine

Pamela a profité de ses vacances d’été aux US pour aller nous trouver de quoi nous gâter davantage. Elle ouvre à nouveau les portes de sa boutique le 23 août. Et, juste pour vous, lecteurs du blog ‘yogaenmouvement’, une petite indiscrétion : le jeudi 8 septembre a lieu l’ouverture officielle des lieux … Une virée after-work s’impose.

yogaconcept

Pamela et le yoga : Pamela est une ashtangi enthousiaste, vous la rencontrerez probablement chez Rasa Yoga ou chez Trini Yoga. Sachez qu’elle ne revend que des marques dont elle a pu éprouver personnellement la qualité en faisant son yoga:  confort, coupe, praticité, tenue au lavage, elle ne transige sur rien! Quand vous la rencontrerez, dites-lui que vous venez de ma part.

Crédit photographique : © Victor Madeleine

ET VOUS, VOUS LE FAITES COMMENT…AVEC OU SANS TAPIS?

L’avantage du yoga c’est que sa pratique requiert peu ou pas d’accessoires du tout. Un accessoire familier du yoga est le tapis. Il a plusieurs fonctions : donner un peu de moelleux au sol, définir son espace et marquer son appartenance à la tribu « yoga ». L’incontournable tapis de yoga est cependant délaissé par certains. Dans un article du NY Times, on nous apprend que les yogis « anti-tapis » se démarquent de plus en plus dans les studios américains.

sans tapis
Marilynn K. Yee/The New York Times

Ils avancent que les rectangles synthétiques sont « mauvais pour l’environnement, peuvent empêcher de bien réaliser certains asanas » et que le yoga, vieux de plusieurs millénaires, n’a certainement jamais requis de tapis plastique : le corps étant le seul « outil » de pratique.

Mon point de vue: tout est question d’environnement.

  • Il existe des tapis fabriqués à partir de matières naturelles, non toxiques et non polluantes (yogin.fr est l’une des très rares marques en France à proposer ce genre de matériel). Les tapis usagés peuvent également être réutilisés : sur son blog, la marque d’équipement de yoga Gaiam a recensé 50 manières de donner une seconde vie à son tapis, en voilà un aperçu :
    – isoler le garage devenu la salle de répétition du groupe de votre aîné
    – découper des figurines à accrocher sur l’arbre de Noël
    – découper des patins anti-dérapants à coller sous les pieds d’une commode ou d’un banc
    – le glisser entre votre planche de surf et la voiture pour éviter toute abrasion
    – étaler comme pare-soleil sur le tableau de bord et le volant
    – dans le coffre de la voiture en cas de pique-nique impromptu ou d’une averse surprise (on glisse le tapis au sol pour éviter de mettre de la boue partout)
    – découper une même forme plusieurs fois, les superposer et les coller pour obtenir des tampons encreurs
    … Personnellement, j’utilise un vieux tapis de yoga pour isoler le bas de ma porte en hiver!Et enfin, aux US, on peut faire recycler son tapis de yoga par l’intermédiaire de recycleyourmat.com.
  • L’autre environnement auquel je fais référence est celui de la pratique. Si on pratique sur un sol à l’hygiène douteuse ou si on a tendance à suer, le tapis est indispensable.

Pour conclure, je partage avec vous ce film de 1938 ou Krishnamacharya fait une démonstration de yoga en pleine nature sur un très beau tapis!
(note: le film est muet, ne cherchez pas à régler le son …)