DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE SUIVEURS

Dans le numéro 37 de Esprit Yoga, vous me lirez page 94. Je parle des critères d’appréciation des enseignants de yoga qui reposent de plus en plus sur leur notoriété sur les #réseauxsociaux. En espérant que vous aurez envie de me lire davantage dans le magazine. Le numéro 38 parait bientôt (22 juin) et rien que pour vous un avant-goût : je vous y parle du yoga sexy et du corps des femmes dans l’imagerie du yoga contemporain. Bientôt un extrait sur le blog.

PicsArt_06-20-05.48.34


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE SUIVEURS

AUTHENTICITE

Dans le monde du yoga virtuel, il y a une surenchère d’images de postures de yoga affublées de platitudes, de hashtags qui n’ont rien à voir avec l’image mais qu’il est de bon ton d’afficher et aussi des fois la mention des #sponsors. Si je faisais le même exercice avec cette photo de mes pantoufles, ça donnerait ce qui suit :

img_20160317_085413.jpg

« Un tien vaut mieux que deux tu l’auras » – Gandhi #selfrealization #gratitude #zen #veggie #savetheplanet #smoothieaddict #loveyoga #chakras #ikea #healthyliving #castorama

Alors qu’en vrai, voici la genèse de cette image :

Je suis tombée malade vendredi, clouée au lit, j’ai dû annuler mes cours. Je me suis timidement remise sur pied pour pouvoir assurer les stages de samedi et dimanche après-midi puis une nouvelle semaine de cours a recommencé. J’ai consulté un ostéopathe lundi parce que ma nuque me jouait des tours. Mes règles sont arrivées. C’est énergétiquement drainant. Hier j’ai donné cours jusqu’à 21h, je suis rentrée chez moi affamée, j’ai mangé tard, me suis mise au lit à 23h. Je fais de mon mieux pour me remettre du coup de grippe qui m’a terrassée vendredi dernier et assurer ma semaine. Ce matin, je buvais un truc chaud et je regardais mes pieds, je me suis dit qu’il faisait bon, que le soleil brillait et que j’étais d’humeur paresseuse. A mes yeux, c’est normal. Je me demandais comment j’allais orienter ma pratique du jour pour que je puisse accomplir ces deux choses essentielles : prendre soin du déséquilibre physique : la sortie de grippe, la nuque et la fin des règles et contribuer au mieux aux activités que j’exerce pour les autres et pour moi quotidiennement. La vie quoi. Enfin, ma vie en tout cas. Certes mon #yogalifestyle n’est pas aussi #yogaglamour qu’il le devrait pour capter vos like. Pardonnez-moi. Ma vie de prof de yoga ne fait pas rêver, mais elle a le mérite d’être sincère et enrichissante, et c’est en parfait alignement avec qui je suis.

#authenticité

AUTHENTICITE

MESSAGE A KIM KARDASHIAN AU SUJET DE THICH NHAT HANH

wpid-img_20141113_225120952_hdr.jpg

Madame Kardashian,

Permettez-moi de vous appeler Kim. Je vous écris ce message pour vous dire qu’hier soir j’ai vu ces photos de vous nues qui ont été publiées sur Internet. Ce matin je constate que les réseaux sociaux et les médias relaient joyeusement les clichés de Jean-Paul Goude mettant en avant votre nature pulpeuse.

Sachez avant toute chose que je ne suis ni prude, ni moche, ni aigrie, ni frustrée, ni envieuse. En fait, je suis une personne bien dans mes baskets et dans ma vie. Le message que je vous adresse ne contient pas une once de méchanceté.

Ce matin donc je suis témoin du buzz que font vos photos sur le Net. Des femmes à la plastique avantageuse exhibée dans les médias, ce n’est pourtant pas ce qui manque. Je me suis demandé pourquoi on faisait un tel tapage autour de vos photos. J’ai donc lu ce que les journaux en ligne en disaient. Pas grand chose à vrai dire. J’apprends que vous avez posté les photos sur votre compte twitter en affirmant que vous aviez bel et bien du talent contrairement a ce que vos détracteurs peuvent dire. Vous faites ainsi allusion à l’image où vous vous tenez debout et cambrée pour faire tenir une coupe de champagne sur votre chute de reins. Et vous auriez aussi lancé sur les réseaux sociaux une sorte de cri de guerre en annonçant que ces photos « briseraient Internet ». J’interprète cela comme voulant dire que les photos feraient un tel buzz que le réseau Internet finirait par lâcher. Vous avez beaucoup d’humour Kim. C’est indéniable.

Vous êtes une femme ultra médiatisée et richissime. Je suis socialement microscopique en comparaison avec vous. J’ai 1600 suiveurs sur mon blog et réseaux sociaux et mes revenus mensuels en période faste plafonnent autour de 2500 euros. Je sais d’ailleurs que ce message ne vous parviendra jamais et ne sera pas lu par beaucoup, mais Internet étant très magnanime, ce message y restera tout de même imprimé, comme vos photos.

Je reviens à ce matin. En même temps que je constate le déchainement médiatique vous concernant, j’apprends par hasard sur un fil ténu des médias sociaux qu’un dénommé Thich Nhat Hanh est mourant. Cet homme de presque 90 ans est un moine bouddhiste vietnamien et un poète qui a milité pacifiquement pendant la guerre du Vietnam. Il a écrit bon nombre d’ouvrages. Il y parle d’humanité, de colère, de sagesse, de compréhension, d’amour et de la coexistence. Il est un homme d’action, il prône le rôle de l’individu comme acteur du changement. L’annonce de l’hospitalisation de cet homme prisé par Martin Luther King passe inaperçue. Le devant de la scène médiatique est encombré par votre postérieur photogénique.

Kim, je souhaiterais que vous vous rendiez compte que vous avez un pouvoir hors norme pour véhiculer les messages que vous voulez faire passer. J’aimerais tellement que plutôt de jouer le jeu médiatique redondant des insécurités et de l’orgueil vous usiez de votre notoriété pour formuler autre chose. Oh, je ne vous demande pas de devenir Mère Thérésa. Restez provocante, exubérante, excessive mais s’il-vous-plait brisez l’Internet en faisant une vraie différence.

« Pour obtenir la paix, nous devons être en paix. Si nous souhaitons changer le monde, nous devons commencer par nous changer nous-mêmes et éveiller cette partie éternelle en nous en laquelle réside la paix. Grâce a la paix intérieure comme guide et standard pour toutes nos actions, nous transformons notre mode de vie en un mode de vie qui contribue à construire une paix durable dans un monde tourmenté. » Thich Nhat Hahn

Om Shanti Kim.

MESSAGE A KIM KARDASHIAN AU SUJET DE THICH NHAT HANH