NEWS D’AVRIL

josh-calabrese-527813-unsplash

Marseille, lundi 26 mars 2018.

Je ne veux pas faire ma crâneuse, mais il est quand même plus clair le blog, vous ne trouvez pas? Si vous ne savez pas de quoi je parle, il faut y remédier. Je vous guide dans le fruit de mon nettoyage de printemps :

  • Je me présente avec quelques lignes sur ma philosophie concernant le yoga (je suis quelque peu idéaliste, mais j’assume) et quelques marqueurs dans mon exploration de la chose (oui, j’ai plusieurs tapis de yoga à mon compteur).
  • Je présente de manière synthétique les cours hebdos que je donne a Marseille avec un joli bouton pour réserver ses cours. Pour ceux que je ne barbe pas trop, il y a un lien qui couvre plus en détails ma démarche globale de cours. Je n’y peux rien, j’ai cette sale habitude de vouloir expliquer les choses. Ca doit être mon dharma (NDLR : comprenez, mon devoir dans cette vie, rien que ça…) ou ma nature pitta (NDLR : dominante énergétique qui m’anime selon l’ayurveda. Elle implique notamment que j’ai un souci de clarté et de précision dans beaucoup de domaines. Je vous avoue que ça ne facilite pas ma vie, notamment à Marseille ;-))
  • Le calendrier des ateliers à Paris et Marseille jusqu’en juin. Je vais rajouter les évènements de l’été bientôt.
  • Et pour ce qui est des articles du blog, vous avez maintenant aussi accès aux posts par catégorie depuis le menu déroulant. Classe, hein? Ceci permettra à ceux qui me connaissent depuis peu de pouvoir découvrir ce que j’écris depuis 2010. Un nouvel outil de procrastination donc.

picsart_03-26-032072526159.jpg

  • Je signale que les pages et articles du site peuvent être partagés directement depuis le site grâce aux icônes en bas de page sur Facebook, Twitter, Whatsapp et par email. Notez que pour utiliser le partage par Whatsapp, il faut naviguer depuis votre smartphone. Pratique pour faire notamment passer l’info sur mes cours et ateliers à vos copains. Je compte sur vous pour sélectionner les plus sympas d’entre eux.

partager-blog-laurencegaypointcom

  • Enfin, je vous fais un récap sur nos réseaux sociaux :
    • instagram @laurenceyoga … alors, je ne suis pas narcissique. Il y a peu de photos de moi. J’utilise plutôt instagram pour y partager des images qui me font réfléchir ou rire. J’aime bien ça, réfléchir et rire.
    • Facebook @laurencegayyoga … c’est la page facebook reliée au blog. Les articles du blog sont automatiquement publiés sur cette page à leur parution et il m’arrive d’y reposter des images de mon compte instagram. J’y partage l’info générale concernant mes activités, j’y créée des évènements pour mettre en avant les ateliers et j’y partage aussi du contenu internet que je trouve pertinent.
    • Facebook @yogaenmouvement … c’est la page facebook 100% dédiée aux cours Yogaenmouvement©. Donc je m’efforce d’y expliquer par plein de biais ce que je propose dans les cours et les thèmes que j’aborde. (NDLR : lire le début de cette newsletter pour comprendre en quoi mon rôle de luminaire dans cette vie terrestre peut être compliqué). J’y partage aussi les ateliers marseillais que j’organise. Yogaenmouvement© prend racine à Marseille, alors je vais aussi essayer de donner à cette page la couleur de ma vie marseillaise.
    • Le groupe privé facebook regroupe uniquement des personnes qui assistent régulièrement à mes cours et stages, d’où qu’ils soient. Je vous consulte pour tenter de créer des propositions qui vous parlent et je vous informe avant parution sur le blog de ce qui se trame.
    • Twitter @laurenceyoga … les articles du blog y sont aussi automatiquement publiés et j’essaye, quand je peux, d’y relayer du contenu twitter pertinent, enfin, à mon goût.

COURS

THEME D’AVRIL
L’accent est mis sur la mobilité, l’activation, la chaleur! Les régions clé du corps : thorax, épaules et bras. Les explications. Le mot d’ordre c’est bouger, en conscience certes, mais bouger. A partir de la fin du mois, notre pratique hebdomadaire inclura un travail sur le centre du corps, travail qui sera le fil conducteur de mai-juin. Je vous en parlerai dans la prochaine newsletter, et avant ça, sur la page facebook @yogaenmouvement. D’ailleurs vous avez pensé à vous y abonner?

IMPORTANT

  • Je maintiens les cours du lundi 2 avril (lundi de Pâques). Veillez toutefois à vous inscrire au plus tard avant 12h le lundi 2/4 pour le cours de 19h ou 20h05. Après, ce sera trop tard.
  • Nous serons dorénavant 6 par séance.
  • Les inscriptions se font ici.
  • Si vous vous abonnez a la semaine ou au mois, je vous contacte par email pour réserver vos places sur le période de l’abonnement.
  • Si vous participez ‘a l’unité’, sachez que les inscriptions sont faisables jusqu’à 17h pour les cours du soir (exception faite du lundi 2 avril, clôture des inscriptions à midi) et jusqu’a 21h la veille pour les cours du matin. Dans la limite des places disponibles.

[+] infos sur les cours hebdomadaires

ATELIERS

Dimanche 8 avril à Paris : DU COEUR AU CENTRE ET VICE-VERSA
J’avais proposé le même thème en mars, je vais l’explorer de nouveau en avril mais l’atelier de 12h15 et 14h30 seront différents.

3 ateliers :

  • 10h Structure : assouplissement et engagement du thorax, épaules, bras et mains avec le centre du corps.
  • 12h15 Flow : je guiderai la séquence de prana vinyasa du chakra du coeur. On va introduire notre ami pincha mayurasana et la prise d’appui par le haut du corps.
  • 14h30 Meditation : la méditation se fera avec un chant de mantra et sera précédée d’exercices de pranayama

IMPORTANT

Si vous aviez participé en mars et que vous aimeriez renouveler l’expérience et explorer la dimension de force que j’introduis dans cette session d’avril, je vous contacte par email pour vous communiquer un code de réduction.

[+] Allez hop, je m’inscris
[+] J’aimerais en savoir plus sur ces ateliers (tarifs, lieu, etc.)

samedi 21 avril à Marseille : DU YOGA, TOUT SIMPLEMENT
J’observe, j’écoute et je constate. Je constate une surenchère dans le yoga. Je vous propose de faire un pas de côté et de faire l’expérience de la richesse de la simplicité. Une expérience qui s’adresse à tous. Et si la complexité se trouvait en germe dans la simplicité? Et si on explorait notre potentiel de mobilité et de force sans forme imposée (les postures à la mode), mais sous des formes variées? C’est ce qu’on va explorer.

Ce samedi 21 avril de 11h à 13h, on tournera autour du thème de l’équilibre, sur un ou deux pieds, sur un côté, et pourquoi pas sur la tête? J’insiste : ça s’adresse a tout le monde. C’est mon job que de rendre tout cela accessible intelligemment à tous ceux qui sont curieux de yoga.

[+] Je suis partant(e). Je m’inscris. Simplement
[+] Dis m’en plus sur cet atelier, c’est combien et c’est où?

Photo : Josh Calabrese

 

ATELIERS ‘DU YOGA, TOUT SIMPLEMENT’

GR-santosh-tantra-laurence-gay-yoga-blog

Du yoga, tout simplement.
35€ l’atelier de 2h

Paris

Sam 30 juin 13h30-15h30 Yoga Village 39 boulevard des Capucines (2e)
> Les inscriptions se font auprès du centre directement : contact@yogavillageparis.com

La proposition

Etre débutant en yoga, c’est un état d’esprit. Etre débutant, c’est être réceptif à tout, résonner avec l’instant, être curieux. On parle souvent d’aller du simple vers le complexe dans un apprentissage comme celui du yoga notamment. Cultiver la simplicité, c’est reconnaitre l’intelligence de la complexité. Plus on cultive la simplicité, plus la notion de complexité s’efface en faveur de la notion de possibilités. Et l’ironie de la chose c’est qu’en se donnant accès à de nombreuses possibilités, on réalise la richesse et la teneur de la simplicité. La complexité y est en germe.

Pour garder la fraicheur des débuts, à chaque atelier je vous proposerai un fil conducteur nouveau.

Quelque soit votre expérience du yoga, ces ateliers sont une invitation à partager une exploration de tous les endroits du corps par des exercices de mobilisation articulaire, des séquence d’asanas, de la respiration et une méditation relaxante. On dit de la pratique du yoga qu’elle apaise, qu’elle centre, qu’elle rend fort, qu’elle permet d’y voir plus clair, qu’elle unifie, qu’elle maintient en bonne santé. Oui, on dit beaucoup de choses. Nous, on va être. Pendant 2h. Et gouter au potentiel infini qu’on incarne, debout, assis, allongé, à l’envers, en contraction, en expansion, au centre et en périphérie. Simplement.


Au sujet de l’image : J’ai eu un choc esthétique devant cette peinture de Gulam Rasool Santosh (sans titre, 1978). Je cherchais une illustration de la simplicité comme un aboutissement pour accompagner mon descriptif des ateliers, et cette image m’est apparue comme une évidence. Je la trouve belle et puissante, tout simplement. GR Santosh est un artiste peintre Indien du mouvement néo-tantra. Originaire du Kashmir, G.R. Santosh peignait d’abord des paysages. Son travail fut remarqué, suite à quoi on lui a permis d’intégrer l’université Maharaja Sayajirao. Après plusieurs années d’un travail de création dans le figuratif et l’abstrait, il s’est tourné vers le tantra après une expérience mystique dans les grottes d’Amarnath en 1964. Depuis, et jusqu’à sa mort en 1997, il a dédié sa vie à l’étude et la pratique du Tantra, en tant que yogi et en tant qu’artiste. Source : http://50watts.com/Santosh-in-the-Rain

LA VALEUR DE L’EGO

IMG_20180130_182004
La lune par la fenêtre, mardi 30/1/2018 vers 18h
Marseille, le mardi 30 janvier 2018
On nous annonce pour le 31/1/2018 une pleine lune exceptionnelle (2e en un mois, ce qui est un événement rare) + éclipse de lune + lune en périgée (lune au plus près de la Terre). J’ai épluché quelques sources astrologiques, et celle d’Elaine Kalantarian (http://bluemoon.bz) et de Lena Stevens (https://thepowerpath.com/) m’ont paru les plus nourrissantes : ça parle de valeur, d’égo et de pouvoir. Et non, il ne s’agit pas de politique 🙂
  • Les éclipses accélèrent les choses. Celle-ci a pour effet de chambouler les identités collectives et individuelles.
  • En quoi as-tu sacrifié ta créativité? Ou t’es-tu perdu au lieu de te placer au centre de ton monde?
  • Cette pleine lune marque un tournant concernant la différence que l’on doit faire entre les pièges de l’ego et la véritable estime de soi et aussi concernant la détermination dont on doit faire preuve pour faire face honnêtement à ce qui nous traverse émotionnellement.
  • Mettre le doigt sur ce qui nous empêche de cultiver la joie et le contentement :
    • peur de l’échec
    • peur du rejet
    • sentiment d’insécurité
    • vouloir plaire aux autres
    • besoin de prouver sa valeur
  • Des propos d’Eckhart Tolle sont rapportés par Elaine pour illustrer ce qui est en jeu avec cette lunaison : « La vanité et la fierté sont ce qui vient à l’esprit quand on parle d’égo. L’égo est toutefois plus qu’un sens dilaté du soi. Il se manifeste aussi dans les sentiments d’infériorité ou de dégoût de soi parce que l’égo est par définition toute image que vous vous représentez de vous-même et cette identité provient des choses que vous vous dites et des choses que les autres disent de vous et que vous acceptez comme étant la vérité.
    Une manière de penser l’égo est de se le représenter comme une lourde coquille de protection, comme celle de certains animaux, comme celle des gros coléoptères. Cette coquille de protection sert d’armure pour se couper des autres et du monde extérieur. Ce que je veux dire par coquille c’est un sentiment de séparation. Il y a moi et le reste de l’univers et les gens. L’égo aime mettre l’emphase sur l’altérité des autres.
    D’abord, il y a l’amour-propre égotique. Même si vous avez une large part d’ego, il existe toujours une peur sous-jacente. C’est toujours là pour compenser la peur que vous ressentez de ne pas être à la hauteur ou la peur d’échouer. Vous cherchez alors à jouer gros pour compenser cette peur profonde de l’échec. Le monde appelle ça avoir une haute estime de soi, mais le monde ne réalise pas que ce n’est pas une estime de soi authentique.
    La véritable estime de soi va chercher bien plus en profondeur. C’est trouver la source de pouvoir et de vivacité enfouie en soi. Réaliser que dans les profondeurs de son être, il existe cette source intarissable de vivacité et de pouvoir qui est le calme d’où tout émane. Le potentiel, potentiel non exprimé de toute chose est là pour chaque être humain. Il faut devenir calme.
  • Les obsessions et les peurs doivent être amadouées. On ajuste les choses en gardant à l’esprit qu’on doit se rendre service à soi en premier. Nous traversons une période où les structures et habitudes concrètes qui ont régi nos vies sont remises en cause (ou devrait l’être) et on est invité à envisager la vie que nous souhaitons créer.
  • L’éclipse est une opportunité pour reprogrammer sa vie. Lena Stevens encourage à ne pas rater l’occasion de cette éclipse de début d’année pour alimenter les changements que nous désirons et nous préparer à passer à l’action quand ils se manifesteront. Attendre pour le bon moment et laisser les choses suivre leur cours au lieu de chercher à les influencer.
EN BREF : Valeur et estime de soi sont sur la table. Justesse de regard sur nos émotions (notamment les peurs). Le pouvoir ET le potentiel de création de nos vies sont déjà en nous! Pour servir tout cela d’un point de vue yoga, centrage et ouverture du cœur sont mes conseils. Et de la part d’une amie, laissez couler les larmes si larmes il y a. Punaise! 2018, on vit une sacrée transition.