DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE SUIVEURS

Dans le numéro 37 de Esprit Yoga, vous me lirez page 94. Je parle des critères d’appréciation des enseignants de yoga qui reposent de plus en plus sur leur notoriété sur les #réseauxsociaux. En espérant que vous aurez envie de me lire davantage dans le magazine. Le numéro 38 parait bientôt (22 juin) et rien que pour vous un avant-goût : je vous y parle du yoga sexy et du corps des femmes dans l’imagerie du yoga contemporain. Bientôt un extrait sur le blog.

PicsArt_06-20-05.48.34


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE SUIVEURS

CORPS DE YOGA

0000

Repérée par M., une élève de yoga qui se reconnaitra (coucou!), cette couverture du dernier OM Magazine, un magazine de yoga anglais. Ce qui a plu à M.? le choix du modèle en couverture : une pratiquante de yoga qui n’a ni un corps de gymnaste, ni un corps de danseuse.

Faire et défaire les clichés du yoga

C’est un paradoxe. On nous dit que le yoga est pour tout le monde, qu’on soit Indien ou pas, hommes ou femmes, quelque soit notre âge, et pourtant, on nous montre le plus souvent des images très stéréotypées des pratiquants de yoga. Au fil du temps, on est passé du cliché du baba cool réac, maigrichon et barbu en posture de méditant aux sportifs et sportives « healthy » imberbes contorsionnés en sueur.

Le poids des préjugés

Peut-on pratiquer le yoga et avoir un corps rond ou est-ce un paradoxe? Se poser la question témoigne d’un préjugé très prégnant socialement : une personne plus enrobée que la moyenne met sa santé à risque, fait certainement des excès alimentaires et n’est pas en forme physique non plus.

Yoga à la mode et mode du yoga

A croire que les codes visuels de la mode avec sa minceur contrôlée se sont immiscés dans l’univers du yoga. Ce que j’en pense : c’est de l’anti-yoga, c’est la culture de l’illusion et du mensonge sous couvert de bonnes intentions santé.

Le yoga : universel ou exclusif?

Comme M., j’aime cette couverture du Om Magazine parce que la jeune femme dessus ose nous rappeler que le yoga est effectivement exclusif, il ne s’adresse qu’aux gens comme elle, aux gens qui s’efforcent de contrôler les fluctuations du mental en incarnant le flux vital pour vivre pleinement. Je lui adresse un grand merci.

Laurence Gay

CORPS DE YOGA