LE MUDRA DU PAPA

father holding babies hand

J’ai personnellement toujours été sensible aux mains de mon père et je crois que ma main d’enfant dans la sienne était sans aucun doute le mudra le plus puissant. Je me sentais alors invincible, ma main dans la sienne, je savais que rien de mauvais ne pourrait m’arriver.

Bonne fête à tous les pères aimants qui savent rester forts malgré leurs faiblesses.