DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE SUIVEURS

Dans le numéro 37 de Esprit Yoga, vous me lirez page 94. Je parle des critères d’appréciation des enseignants de yoga qui reposent de plus en plus sur leur notoriété sur les #réseauxsociaux. En espérant que vous aurez envie de me lire davantage dans le magazine. Le numéro 38 parait bientôt (22 juin) et rien que pour vous un avant-goût : je vous y parle du yoga sexy et du corps des femmes dans l’imagerie du yoga contemporain. Bientôt un extrait sur le blog.

PicsArt_06-20-05.48.34


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE SUIVEURS

LE GHEE DIMINUE LA TOLERANCE AU CYNISME

Mardi 21 mars 2017 – Laurence Gay.

Après plusieurs tentatives infructueuses et à défaut d’avoir du temps, j’avais abandonné l’idée de me préparer mon ghee maison. Kesako? Le ghee, ou beurre clarifié, est très prisé en Ayurvéda parce qu’il est dit qu’il nourrit le corps et l’intellect en agissant au niveau cellulaire. Cette année, mes emplois du temps sont décousus et j’ai pris le temps de m’atteler à nouveau à la préparation de ce nectar. Pourquoi maintenant? Parce que primo, la boite de ghee tout prêt qui traine dans ma cuisine s’est finie et que chez l’épicier exotique de Noailles, ils n’avaient que des gros formats de boites, trop chers. Et deuzio, j’ai besoin de ghee pour cuisiner mon kitchari salvateur en cette sortie d’hiver.

Au printemps et à l’automne, je procède à un rééquilibrage digestif en suivant les principes de l’Ayurveda. Je suis en plein dedans depuis mon retour du week-end de stage à Paris de la mi-mars. Certains se demandent quand je vais leur balancer la recette du ghee. Vous allez être déçus. Je vous communique toutefois le lien de ce site canadien ‘healthyfoodie‘ où j’ai trouvé la recette pas à pas du ghee. Si je n’ai pas raté mon coup cette fois-ci, il n’y a pas de raison que vous ne réussissiez pas vous-même. Parole d’une nulle en cuisine qui s’assume.

Alors que j’ai entamé mon programme de réactivation du feu digestif, j’ai les idées plus claires et le regain de discernement subtil s’est fait sentir dès le week-end passé. Je vous raconte.

Samedi dernier donc, je suis allée au festival Babel Med Music à Marseille et j’ai eu un choc musical à m’en donner la chair de poule en écoutant Betty Bonifassi. Cette artiste interprète des chants d’esclaves sur une musique rock-pop. Musicalement aboutie, vocalement incarnée, la prestation était magistrale. Le concert a commencé avec un solo de guitare électrique lancinant avec lequel la chanteuse a entamé un dialogue. J’ai physiquement frémi. Betty Bonifassi a dit de ces chants qu’ils étaient de la beauté surgie de l’horreur et je dois dire que Betty elle me l’a communiquée cette beauté, jusque dans ma chair.

betty-bonifassi
©Betty Bonifassi

Dans un de ses modules de formation, Shiva Rea nous parle du principe de rasa. Pour le comprendre, elle évoque l’origine du concept dans le domaine artistique Indien. Rasa est alors décrit comme un état d’absorption complet de l’artiste et des spectateurs. Quand on cultive rasa, l’esprit pensant se tait et la sensation pure pulse dans tout le corps. On peut dire que Betty, elle s’y connait en rasa.

A la sortie de ce concert, je retrouve des amis d’amis qui y avaient aussi assisté. Quelques échanges sur nos impressions et il s’en trouve un qui ajoute son « Oui, mais » en parlant d’un manque de ceci et d’un manque de cela. J’aurais laissé ses propos sans suite si ses remarques étaient autre que ce qu’elles étaient. Si ces propos étaient autre chose que du cynisme. J’ai senti le ghee couler dans mes cellules. J’ai répliqué, argumenté puis me suis mise en route pour un autre concert qui avait lieu dans une salle annexe, sans rentrer dans le jeu des joutes discursives qui n’ont pour objet que de savoir qui a raison. Il n’y avait ni agacement, ni colère en moi, juste de la clarté et la volonté farouche de la préserver.

L’Ayurvéda nous apprend qu’agni, le feu digestif, est présent certes dans le système digestif, mais aussi dans la peau, dans la vision et dans l’intellect. Ce concert et la discussion qui s’en est suivie m’ont fait sentir le regain d’agni de manière tellement sensible. Je crois qu’il est nécessaire de maintenir ce feu vivace pour ne pas laisser le cynisme auto-induit ou extérieur dévaloriser, rapetisser voire annihiler tout ce qu’il vise. Le cynisme est toxique. Plus encore le cynisme intellectuel. Il veut écraser l’intuitif de toutes ses forces. Et bien vous savez quoi? Je ne le laisserai pas faire. Quand la beauté me traverse, je la suis.


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

LE GHEE DIMINUE LA TOLERANCE AU CYNISME

DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE IN(DE)TOX

Dans le numéro 36 de Esprit Yoga, vous me lirez page 94. On parle de ce marronnier : la détox de printemps. Je vous laisse découvrir l’intro en espérant que vous aurez envie de me lire davantage dans le magazine.

laurence-gay-esprit-yoga-numero-36-detox-intox-printemps-mars-avril-2017.jpg


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE IN(DE)TOX

DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE DECLIC

Dans le numéro 34 de Esprit Yoga, vous me lirez page 102. Je parle de déclics en yoga, ces petites révélations intimes qui relèvent de la magie. C’est un peu comme apprendre que le Père Noël existe vraiment. Bonne lecture!

J’en profite pour remercier le magazine Esprit Yoga qui m’a confié sa rubrique Tapis et Dépendances depuis un an déjà.

wp-1482158722022.jpg


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

DANS ESPRIT YOGA, JE PARLE DECLIC

FAIS GAFFE A TON ATTENTION

wp-1477141029600.jpg

Une citation que j’aime beaucoup et que j’avais scotchée au mur de mon ancien appartement avec une image de Saraswati, qui, selon l’astrologie védique gouverne mon thème avec Hanuman.

Une citation pour vous dire que l’attention est précieuse. Ne la prêtons pas à la légère. Ne nous laissons pas nous disperser au gré des modes, du sensationnalisme ou des diktats. Gardons le cap sur nos tapis et dans nos vies.

Namasté

« Si l’on devient lucidement attentif, on dispose d’une extraordinaire énergie … cette énergie de l’attention, c’est la liberté. » – Krishnamurti


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

 

FAIS GAFFE A TON ATTENTION

JE BLOGUE, TU BLOGUES, IL OU ELLE BLOGUE, NOUS BLOGUONS SUR LE YOGA

Dans le numéro de septembre 2016 de Le journal du Yoga, Claudia Martin parle du Phénomène des blogs de yoga. Elle me fait l’honneur de citer mon blog http://www.laurencegay.com comme l’un des blogs de référence dans son article. J’en profite pour ajouter à sa liste trois autres ressources.

Pourquoi je les mentionne? Parce que j’ai eu directement (ou pas) des interactions sympas avec les auteurs de ces blogs et ces blogs ne sont pas des vitrines de marques (honnêtement, c’est lassant), ne sont pas non plus positionnés sur le créneau du ‘donneur de leçon’ (ceux-là frôlent l’arrogance intellectuelle), ni sur celui de ‘l’exhibition de « healthy lifestyle » prétentieux’ (l’éternel besoin de reconnaissance, alias le complexe Kardashian).

Leur ton est simple et franc.

Excusez la subjectivité de mon palmarès, il y en a sans doute d’autres qui mériteraient notre attention, mais je n’ai pas le plaisir de les connaitre.

Les voici :

  • ohmybuddha.fr – Une journaliste web au franc parler et au grand cœur s’est reconvertie yogini baroudeuse. Elle partage ses coups de cœur et coups de gueule yoga ou au-delà sans prétention aucune.
  • endorphine.fr – Une blogueuse dans l’univers des spectacles et concerts a changé sa plume de main pour parler de pratiques sportives qui lui plaisent et qui lui font du bien, en l’occurrence plutôt running et yoga. Elle partage ses coups de cœur et bons plans avec beaucoup d’humilité et de simplicité, comme le ferait une bonne copine pas snob pour deux sous.
  • rezozen.com – Un site qui est le fruit de la collaboration d’un collectif de thérapeutes. Leur site explore, expose et réfléchit sur des sujets variés autour du bien-être. Le yoga y trouve sa petite place et oui, ils ont relayé sur leur plateforme un article de mon blog après m’avoir aimablement contactée.

claudia-yoga-sante-2016-blog-de-yoga-laurence-gay


Laurence Gay – http://www.laurencegay.com

JE BLOGUE, TU BLOGUES, IL OU ELLE BLOGUE, NOUS BLOGUONS SUR LE YOGA

DANS ESPRIT YOGA, JE VOUS PARLE DE MULADHARA BANDHA ENSABLE

L’exotisme du yoga dehors, à la plage ou au bord de la piscine, je vous le laisse! Pour savoir pourquoi, je vous invite à me lire dans le numéro 32 d’Esprit Yoga. Vous pouvez y trouver mon billet d’humeur, comme d’habitude, à la fin du magazine. J’en profite pour vous souhaiter un bel été.

 

laurence-gay-yoga-magazine-article-blog-juillet-aout-2016

DANS ESPRIT YOGA, JE VOUS PARLE DE MULADHARA BANDHA ENSABLE