FIFTY-FIFTY AUTOMNAL

maurizio_nannucci_peggy_guggenheim_venise.jpg
FB : Corinne Allavena

Marseille, jeudi 21 septembre 2017

« Changement de lieu, temps du changement, des réflexions qui changent, un avenir qui change. » D’après ce que j’observe dans l’actualité et à l’humble échelle de ma vie, cela fait un slogan sur mesure pour cet équinoxe d’automne [slash] nouvelle lune de septembre 2017. Nos jours sont aussi longs que nos nuits le 22 septembre pour ensuite laisser place au royaume de la nuit pendant quelques mois. De la nuit pour semer des graines. Apparemment le sol est fertile. En tout cas il semble que cette année, cette jonction de saison est puissante sur bien des plans. Voici retranscrit ce qu’en dit Robert Wilkinson, l’un des astrologues chouchou du site mysticmamma.com :

Beaucoup de choses ont radicalement changé depuis les dernières semaines, et nous pouvons enfin avancer sachant que même si une main nous prend quelque chose ; l’autre main, elle, nous donne précisément ce dont nous avons besoin.
Depuis l’éclipse solaire récente, une course s’est engagée et ce n’est pas le moment d’hésiter ou de se perdre dans des considérations inutiles. Faire ce qui doit être fait, promptement et efficacement. Et laisser les fantômes du passé couler dans le courant du temps.
Pardonnez beaucoup, délestez-vous beaucoup, lâchez ce qui ne vous sert plus et soyez prêts pour les révélations à venir … »


Laurence Gay Yoga http://www.laurencegay.com

FIFTY-FIFTY AUTOMNAL

MINUTE MYSTIQUE : PLEINE LUNE DE FEVRIER

howlingwolf

Cinq choses pour nous éclairer sur les semaines qui suivent la pleine lune actuelle :

() S’il y a une catharsis en relation avec cette pleine lune, ce sera la dissolution des croyances qui nous retiennent de passer concrètement a l’action pour changer de vie.

() On fera l’expérience d’une tendance exacerbée à être critique, perfectionniste, analytique. On nous conseille de surveiller cela et de contrebalancer cette tendance en lâchant du lest et en faisant confiance.

() S’autoriser à être faillible ou vulnérable sans pour autant s’imaginer que tout s’effondre.

() Ne pas cultiver le sentiment de résignation quand on ne peut pas arranger les choses aussi parfaitement qu’on l’imaginait. Il est plus question d’accepter les choses telles qu’elles sont.

() Ne pas abandonner ses rêves pour autant, mais leur accorder la place qu’est la leur : nos rêves sont avant tout des guides et pas des objectifs.

Sources : Mysticmamma.comLeah Whitehorse / Molly Hall / Dipali Desai /

MINUTE MYSTIQUE : PLEINE LUNE DE FEVRIER