JE FUMAIS QUAND J’AI COMMENCE LE YOGA

smoking

Je ne fumais pas pendant le cours, mais j’étais une grosse fumeuse : un paquet par jour et plus les soirs de sortie. A l’origine, mon intérêt pour le yoga n’avait rien a voir avec l’envie d’arrêter de fumer, mais peut-être qu’insidieusement, le yoga a fait son œuvre et a contribué a me faire arrêter.

smoking12

Je dois vous avouer que la fumeuse que j’étais appréciait particulièrement sa cigarette après le cours. Elle avait l’effet de la toute première cigarette : la tête me tournait un peu et au goût, la cigarette était forte.

Cette vidéo va un peu dans ce sens. Certes, elle ne vous aidera pas à arrêter, mais elle vous donnera peut-être envie de vous mettre au yoga.

Au fur et a mesure que je me suis impliquée dans ma pratique de yoga, la cigarette a fini par me rebuter. Elle m’empêchait de respirer pleinement pendant les cours et au quotidien. Et ça, ce fut la révélation, j’avais fini par prendre conscience que fumer m’empêchait de bien respirer. Finalement, lorsque j’ai arrêté, j’ai aussi senti à quel point la cigarette me bouffait de l’énergie ; c’était sans doute un moyen pour moi de canaliser un trop plein. Après une première tentative de sevrage ratée, j’ai recommencé et je ne fume plus depuis plus de 10 ans. Depuis, le yoga s’est avéré nettement plus bénéfique et a eu ma préférence! Quand on a goûté et pris conscience du plaisir de respirer pleinement, on ne revient pas en arrière… Et si cela vous arrive malgré tout, je vous conseille de continuer le yoga. La prochaine fois pourrait être la bonne!

dissimulation_fumer_asana