BOISSON HYDRATANTE AYURVEDIQUE

Une recette hyper simple préconisée par ma consultante ayurvédique, Maria Garre. Cette boisson est idéale par temps de grosses chaleurs pour ne pas se déshydrater. Elle est en outre un moyen d’hydrater la peau et d’illuminer le teint lorsque le climat est moins extrême.

concombre-citron-menthe-ayurveda.jpg

Il vous faut :

– 1L d’eau filtree

– le jus d’1/2 citron

– une dizaine de feuilles de menthe coupées en petits morceaux

– une grosse poignée de concombre coupé en dés

Verser l’eau dans une cruche ou un bocal. Verser le jus de citron, les feuilles de menthe et les dés de concombre. Laisser reposer au moins 30 minutes, idéalement 1h ou plus. NE PAS RÉFRIGÉRER. En ayurveda, on nous le déconseille car ingérer des aliments ou boissons froids endommage agni, le feu digestif et perturbe également notre système de régulation thermique (ce qui n’est pas souhaitable en cas de grosses chaleurs). La boisson doit donc être bue à température ambiante (on ne rajoute pas de glaçons non plus après coup …). Pour la boire, filtrer les morceaux de concombre et les feuilles de menthe au préalable. On sirote le breuvage tout au long de la journée. Personnellement, suis accro!

MA CAM DU MOMENT : L’HUILE DE NOIX DE COCO

wpid-img_20150617_105757.jpg

Vous voyez là où ça brille sur ma peau? Photo sans filtre, je précise. C’est de l’huile de noix de coco. Depuis 3 semaines, mon huile de prédilection pour dompter mon caractère pitta, appliquée de la tête au pied avant ma pratique. Pour faire simple Pitta c’est ma constituion énergétique en ayurvéda, le feu et l’eau sont les éléments qui me gouvernent pour le meilleur et pour le pire. Pour éviter le pire, à savoir l’excès de feu quand les températures extérieures montent, l’huile de coco et ses vertus rafraichissantes pour l’organisme sauve la mise. L’excès de feu, c’est la chaleur du corps certes mais aussi, la vigueur du feu digestif, s’il est top intense, il brûle les nutriments et ne permet pas au corps de les assimiler (malnutrition) et le feu du caractère comme l’impatience ou la colère. L’application quotidienne d’huile de coco m’aide a gérer tout cela.

Ayurveda saved my life (L’ayurvéda m’a sauvé la vie). Bon j’en rajoute un peu, mais disons que ça a largement contribué à me faire fonctionner mieux. En Ayurveda, les huiles végétales sont considérées comme source essentielle de vitalité (à consommer dans l’alimentation ou en application sur la peau). Selon son profil énergétique et l’équilibre énergétique que l’on souhaite rétablir chez l’individu, l’ayurveda préconise spécifiquement des huiles ou des macérats de plantes en poudre dans de l’huile.

Ces temps-ci, l’huile de noix de coco, c’est ma cam.

JE NE VAIS PAS ATTENDRE D’ETRE MEME POUR AIMER LA VERVEINE

tisane_verveine.jpeg

Devinette, d’après vous, ceci est :

(a) « de l’eau chaude avec des plantes dedans »

(b) de la potion magique

(c) de la délicieuse verveine citronnée cueillie et séchée avec soin et amour par Eve qui m’a offert un sachet de la divinement odorante tisane au cours de yoga de mercredi dernier

Réponse : all of the above! (a)+(b)+(c)

Le Dr Vikram Chauhan, docteur en Ayurveda, recommande la verveine en usage externe (c’est-à-dire en infusion) pour combattre la tension nerveuse, les crampes, la fatigue et la grippe et en usage externe (après avoir laissé refroidir l’infusion, on imbibe un linge ou un coton qu’on applique sur la peau) pour atténuer les coups de soleil, les éruptions cutanées, les gerçures.