OBJECTIF BIKINI (EN PLEINE CONSCIENCE)

Non, je ne vais pas vous proposer une vidéo de yoga spécial ventre plat, anti-cellulite et fesses rebondies. Quoique, je peux vous balancer un scoop : garudasana (posture de l’aigle) aide à combattre la cellulite. Fin du scoop. Certaines ont déjà quitté cette page pour faire la recherche Google de ‘g-a-r-u-d-a-s-a-n-a’ et voir à quoi ressemble la posture et apprendre a la faire. Pour celles et ceux qui sont toujours avec moi, je reprends donc.

Non, je ne vais pas non plus vous parler des derniers modèles de maillot de bain de la saison. J’avais plutôt envie de vous parler d’une prise de conscience concernant l’exposition au soleil et la baignade.

J’ai une peau claire avec toutes les caractéristiques des candidats au cancer de la peau. Petite, on me maintenait plutôt à l’abri du soleil, plus tard, je me badigeonnais systématiquement d’écran 50, même quand ça n’était pas encore la mode. Il y a quelques années, on nous a appris que les produits solaires seraient nocifs pour nous et plus récemment que nos produits solaires seraient dangereux pour la faune et la flore aquatiques et notamment pour le corail.

Cela m’a fait penser à cet article qu’a relayé Eve, une de mes élèves de yoga, sur sa page facebook : ‘Chernobyl : Wolves, eagles and other wildlife thriving in exclusion zone 30 years after disaster’ (Tchernobyl : Loups aigles et autres espèces sauvages prospèrent dans la zone d’exclusion 30 ans après la catastrophe). Dans l’article on nous dit que « les autorités envisagent de transformer la zone inhabitable en biosphère pour protéger et étudier la population animale endémique, ce qui ferait de cette zone la plus grande réserve naturelle d’Europe. Les effets à longs termes des radiations sur les animaux sont sujets à débat car les scientifiques ont du mal a démêler les effets positifs liés à l’absence de l’Homme des effets négatifs des radiations. »Ca m’a fait froid dans le dos. M’est alors revenue en mémoire la réplique de l’agent Smith à Morpheus dans Matrix : « Les humains sont une plaie, le cancer de cette planète. »

Attention, je ne suis pas en train de virer écoterroriste, je pense juste qu’on ne peut pas rester indifférent à ce questionnement de cause à effet qui nous implique tous.

Retour à la plage. J’ai personnellement sérieusement remis en cause l’utilisation de crème solaire. Cela ne veut pas dire que je refuse de me protéger, mais je souhaiterais le faire de manière non toxique. Ahimsa. Pour moi cela veut dire deux choses : trouver un écran solaire ni toxique pour moi, ni pour l’environnement et en utiliser le moins possible tout en profitant de la joie d’être en plein air. J’ai donc pris le parti de troquer le haut de bikini pour un lycra et de me mettre en quête d’une crème solaire respectueuse du milieu marin. Pour ce qui est de la crème solaire, j’avais entendu parler en Californie il y a quelques années de la mention ‘Reef safe’ qu’on pouvait trouver sur les flacons de produits solaires attestant que le produit ne nuisait pas a écosystème marin. J’ai cherché en France. Rien.

Rien jusqu’à aujourd’hui. Aujourd’hui je suis à Bordeaux et peu de temps après avoir débarqué de mon train je me suis mise a déambuler dans les rues de cette bien jolie ville. Paf, je tombe sur la jolie vitrine du concept store Customind (39 cours Pasteur, Bordeaux) dans laquelle j’aperçois de sympathiques lycra. Je rentre et je rencontre Lorraine et Anto qui déballent pour moi les cartons fraichement livrés de maillots de bain. On parle d’exposition au soleil pendant que je trouve ma taille et je leur parle de ma réticence à utiliser les crèmes solaires. J’ai trouvé des oreilles averties. Évidemment, le couple est surfer. Anto me fait découvrir la marque française Evoa (cocorico!) à la fois bio, respectueuse de l’océan et sans danger pour le corail. Une marque du Pays Basque créée par des surfers. Après on a parlé yoga et crossfit.

Donc voilà mon objectif bikini atteint. je suis prête. Bémol il y a toutefois, le lycra et la culotte sont ‘made in china’. Ce serait bien d’avoir de la visibilité aussi sur les conditions de fabrication de nos vêtements. En attendant, je fais de mon mieux, je m’informe et je partage. Pour déplacer la montagne, on déplace un caillou à la fois dit le proverbe.

img_20160429_200520.jpg

PS : ni Lorraine, ni Anto, ni Evoa ne m’ont demandé de leur faire de la publicité. Une fois de plus, c’est un coup de coeur que je partage. Mes coups de coeurs viennent du coeur.

DE L’AIR PUR EN VILLE

Si vous êtes parisien, que le ski n’est pas votre truc, et que vos finances ne vous permettent pas de toute façon de vous évader au vert, c’est dur de respirer de l’air pur. Je sais de quoi je parle. J’ai un truc simple comme bonjour à partager avec vous.

wp-1456766573656.jpg

Il vous faut un paquet de mouchoirs en papier et une huile essentielle pure qui vous plaise. Ouvrez le paquet, versez y 3 à 5 gouttes d’huile essentielle sur le haut des mouchoirs. Veillez a bien répartir les gouttes pour que chaque mouchoir s’en imprègne. Refermez soigneusement. Chaque fois que vous ouvrirez votre paquet, une agréable effluve se libère. Vos mouchoirs parfumés changeront l’atmosphère de vos trajets en métro et dégageront les voies respiratoires avant la pratique de yoga. Bref, dépaysement assuré moins le décalage horaire et l’endettement, et, avantage non négligeable, muqueuses assainies (toutes les huiles essentielles ont des vertus assainissantes). Agréable manière de se prémunir des maux de l’hiver.

Même si elle n’est pas reconnue pour ses qualités odorantes, l’huile essentielle d’arbre à thé me plait beaucoup. Elle a une odeur herbacée forte. C’est ma fragrance du moment.

Iiiiiiinspirez!

D’EXCELLENTS MASSAGES AYURVEDIQUES A UZES

Dans la ville d’Uzès a ouvert un lieu que j’aime beaucoup : Véda. Véda est l’association de deux talents, celui de Stéphane Appourchaux, masseur ayurvédique et de Pascal Tribouiller coloriste et co-fondateur de la marque Dayna.

veda_uzes_ayurveda.jpg

Stéphane (à gauche sur l’image) formé en Inde, prodigue de véritables massages ayurvédiques aux huiles chaudes, l’abhyanga. J’ai célébré mon premier jour de vacances en m’offrant un massage d’une heure avec Stéphane et ce fut le meilleur début de vacances possible! Ce massage m’a rappelé les soins que j’avais eu la chance de recevoir dans le Kerala.

Pascal  (à droite sur l’image) est le spécialiste du cheveu, il propose des soins de détox du cuir chevelu incluant un massage de la tête Indien et des ateliers de coloration végétale en utilisant les produits capillaires naturels Dayna formulés avec des spécialistes ayurvédiques en Inde.

A Veda, vous trouverez aussi des objets culturels Indiens que Stéphane et Pascal auront rapporté de leurs voyages (livres, peintures, musique).

veda_uzes_ayurveda.jpg

salon_massage_veda_uzes.jpg

soin_cheveu_ayurvedique_uzes_veda.jpg

L’adresse:

VEDA
43 BD Victor Hugo
30700 Uzès

Contact:

veda.uzes@gmail.com
06 28 19 54 94