[En +] CA SE SOIGNE BIEN (épilogue)

Epilogue : Alors, guérie?

▶︎ (Re)lire l’introduction de mon récit : la maladie met mal à l’aise

(Re)lire la partie 1 : apprendre qu’on est malade

▶︎ (Re)lire la partie 2 : l’emballement

(Re)lire la partie 3 : effets collatéraux

▶︎ (Re)lire la partie 4 : moments marquants


Ca dépend de ce que tu entends par « guérir »

Ne plus avoir mal?

Je n’ai jamais ressenti de douleurs ou d’inconfort dans mon corps avant qu’on me diagnostique le cancer, je ne peux donc pas parler d’un retour à un mieux-être. Je peux même t’affirmer que j’éprouve davantage de sensations pénibles depuis l’opération.

Un an et demi après la chirurgie et un an et trois mois depuis la fin de la radiothérapie, ces sensations désagréables sont atténuées mais bel et bien présentes : dans le dos ou autour de la cicatrice.

Je ne suis rendu compte que cet état de tension physique avait altéré ma respiration, la partie arrière du sein gauche opéré se remplissait à peine d’air. Respirer pleinement me faisait mal localement. Je n’ai réalisé cela qu’en mars de l’année dernière.

Une masseuse m’a soutenu que les fascias n’étaient pas en cause, elle y voit plus des séquelles d’une mise à mal posturale lors de la chirurgie ; mon ostéo m’a dit que les fascias étaient le nœud du problème ; le radiothérapeute me dit que ça n’a rien à voir avec la chirurgie ou la radiothérapie et le chirurgien me parle d’inflammation nerveuse due aux coups de bistouri.

A chacun sa vérité dit-on.

Je me fie donc à ma boussole intérieure, je me suis compilé un répertoire de mouvements et d’exercices respiratoires et j’observe ce qui se passe. Mon organisme en a profité pour émettre deux souhaits : être dans l’eau et se suspendre par les bras. Et tu sais quoi? Je les ai réalisés…

Je t’en dis plus ci-après.

Je partage le reste de ce post avec les merveilleux.ses abonné.es qui soutiennent financièrement le blog. Chers abonné.es, il ne vous reste qu’à cliquer sur IDENTIFICATION. Tu ne fais pas encore partie de la team mais tu as une furieuse envie de nous rejoindre? Clique sur ABONNEZ-VOUS

Abonnez-vous pour y accéder

Si l’envie te prend de soutenir mon blog, je te propose en échange un accès privilégié à du rédactionnel (comme la suite de ce post) ou à des vidéos de yoga. Comment me soutenir? En faisant une donation de 12€/mois. C’est sans engagement, tu arrêtes tes donations quand tu le souhaites.

Me soutenir On n'existe qu'en liens

Laurence Gay View All →

Quand ton lifestyle de yoga n’attire pas les like mais que tu crois que la vérité est ailleurs, forcément, tu nuances beaucoup de choses dans ta vie. Y compris la quête d’entièreté. J’accompagne d’autres gens imparfaits dans du coaching en yoga depuis 2004 et je partage également des posts et des podcasts sur le blog.

3 commentaires Laisser un commentaire

  1. Bonjour Laurence,

    Belle Tulipe 🌷
    Ton billet m’ a laissé sougeuse car il me rappelle de vieux souvenirs de conversations de type « les murs parlent aux murs » avec mes divers toubibs de l’époque. c est aussi cette situation murale qui m’ a poussée à commencer le yoga pour recuperer un peu d’harmonie dans mon corps qui avait été bien chahuté alors que j avais quasiment aucune idée sur le yoga. comme quoi la fameuse boussole interieure nous apporte pas mal
    Biz

    Eve

  2. Après une chirurgie répétitive pour endometriose il y a 25 ans où mon corps et mon esprit ont été maltraités par le corps médicale laissant des séquelles au long cours le yoga m’a sauvée la vie. j’ai retrouvé mon chemin pris en main ma boussole interieure et depuis 1 ans les douleurs dues à tout ceci ce sont évaporées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :