ELOGE DE LA ROUTINE

Et si la routine avait du bon?

Mer plate.

On lui reproche son caractère monotone et son absence de variété. On l’accuse même de tuer l’amour. Pourtant si on en croit l’ayurvéda, dans des contextes de turbulences, la routine a une vertu salvatrice. Pense au sac à faire du popcorn que tu mets dans le micro-onde. Ce sac contient les projections des grains de maïs en mutation et les empêche ainsi de bousiller ton four, voire de court-circuiter l’installation électrique. Et bien, vois-tu, la routine opère de la même manière. Quand tes repères explosent, elle peut contenir la déflagration et t’éviter de disjoncter.

En cet automne, les annonces successives de nouvelles mesures de « protection » restrictives et ses rejetons que sont les discours d’indignation, de bravade, de validation ou d’invalidation des décisions créent un contexte d’éclatement qui risque de faire perdre pied si on n’y fait pas gaffe. Qu’est-ce que j’entends par « perdre pied »? Deux choses. D’une part, ne plus être en mesure de faire face à l’incertitude et à l’accueil des changements de perspective qu’elle induit et d’autre part laisser la peur de l’autre s’immiscer.

Ne pense pas que j’exagère, c’est palpable. Je ne jette d’ailleurs la pierre à personne. Je me regarde dans le miroir et ce que j’y vois fait peine à voir.

Je me referme comme une huitre dès que quelqu’un me parle de pandémie, de couvre-feu, ou plus récemment encore du meurtre du professeur d’histoire-géo. Je laisse parler. Je n’en peux plus. Ca me flétrit de l’intérieur. J’ai une boule au ventre quand j’entends mes proches me parler de leur licenciement, de la fermeture de leur lieu d’exercice, de la fin prochaine de leur contrat de travail ou encore de l’impasse dans laquelle ils se trouvent dans leur recherche d’emploi. Le spectre de la précarité menace. Je fais partie du lot. Rajoute à ça la santé. Il y a peu j’ai commencé à tousser le soir . En temps normal, je me serais dit : « C’est un refroidissement, rien de plus, mange ta soupe et prends de la vitamine C ». Mais, là ce qui me passe par la tête c’est : « Et si c’était la Covid? Je risque de refiler le virus et en bout de chaine d’atteindre quelqu’un qui ne tiendra pas le choc. » Après examen, mon médecin m’avait dit qu’elle ne pensait pas qu’il s’agissait d’un cas de Covid, elle avait ajouté : « Faites le test si ça vous permet de maintenir des relations sociales sereines. » Oui, je suis allée faire le test. Je me suis sentie bien plus détendue après avoir lu le résultat : négatif. Mes relations sociales sont-elles pour autant sereines? Avec mon entourage proche, oui (mais il faut dire que j’ai finalement peu de mises en relation physique au quotidien). Avec les inconnus dans l’espace public, non. Lorsque je croise un groupe de personnes qui ne portent pas le masque, je le contourne tout en pestant intérieurement. C’est en prenant un air exaspéré que je change de trottoir si j’y croise trop de monde. J’ai un jour littéralement fait un saut de côté alors qu’une ado qui, au moment où elle sortait d’une boutique avec sa mère, s’était trouvée toute proche de moi qui marchais sur le trottoir et fut prise d’une quinte de toux redoutable. A gorge déployée, sans masque. Je me suis posée la question de savoir comment j’en étais arrivée à devenir aussi trouillarde, intransigeante, méfiante et alarmiste et surtout si c’était réversible.

Si tu te retrouves toi aussi dans ce que je viens de décrire, j’aimerais braver l’interdit en te serrant fort dans les bras et te chuchoter à l’oreille des choses qu’une pratiquante de yoga est censé dire. Tu sais. Du « feel good », du « good vibe ». Et bien non. Je n’ai pas de rustine à te proposer pour remédier temporairement à la crevaison. Pas de rustine, juste un sac à faire du popcorn. C’est le seul truc que j’ai trouvé de valable.

Mon sac à faire du popcorn, c’est un accompagnement en ligne pour te construire ta routine d’exercices de yoga. Une routine qui pourrait devenir ta bouée de sauvetage pour t’éviter de boire la tasse. C’est simple, c’est pour apprendre à faire du yoga tout seul.

Attention ça ne va pas changer ta vie, ça va seulement t’aider

  • à acquérir une autonomie de pratique pour te (re)mettre d’équerre si tu doutes de trop de choses ;
  • à trouver de l’aisance dans le mouvement dans tout le corps si tu as l’impression d’être de plus en plus à l’étroit dans cet état d’urgence sanitaire ;
  • à te mettre au diapason avec ta respiration si tu trouves les fils d’info oppressants.

Je poste petit à petit (pas de pression! Prends le temps de mémoriser ce qui te va) des vidéos d’exercices de yoga sur le blog. Elles sont accessibles aux abonné.es-donateurs.rices.

Je te fais un bref topo de ce que tu peux trouver aujourd’hui, à la date de publication de ce post que tu dévores avidement.


Des vidéos d’exercices de préparation

Les exercices de « préparation » sont des entrées en matière. On peut aussi les inclure en fin de pratique comme une manière de faire un check-up sensoriel. Elles peuvent aussi constituer une routine à elles-seules. Essaye-les toutes et sois sensible à ce que ton corps en retient. C’est lui qui sait celle qui te correspond le mieux.

Les vidéos correspondantes portent le préfixe PREP- dans leurs titres.
Au 23 octobre, tu disposes de 3 vidéos de préparation.

vidéo 3 PREP-Thorax
vidéo 4 PREP-Avec des balles
vidéo 5 PREP-Automassage


Des vidéos d’exercices de yoga debout

Les exercices debout sont des exercices importants pour le commun des mortels. Ils aident à ce que la colonne vertébrale puisse compter sur le bas du corps, principe biomécanique primordial pour le bipède que tu es.

Les vidéos correspondantes portent le préfixe DEBO- dans leurs titres.
Au 23 octobre, tu disposes de 5 vidéos d’exercices debout.

vidéo 6 DEBO-Malasana (A)
vidéo 8 DEBO-Parsva banghi (A)
vidéos 10 et 11 DEBO-Uttanasana (A) et (B) :
vidéo 12 : DEBO-Trikonasana


Des vidéos d’exercices de yoga à quatre pattes

Les exercices à quatre pattes sont l’occasion de régresser à l’âge où tu portais des couches-culottes ou bien plus loin encore, à l’ère où tu étais un  quadrupède herbivore. Quelque soit le repère temporel qui te parle, l’idée est de ré-apprivoiser l’usage de tes bras, usage essentiel à la vitalité du haut de ta colonne vertébrale.

Les vidéos correspondantes portent le préfixe PAT- dans leurs titres.
Au 23 octobre, tu disposes de 1 vidéo d’exercices à quatre pattes.

vidéo 14 : 4PAT-Bhujangasana


Des vidéos d’exercices de yoga en position allongée

Les exercices en position allongée (sur le dos ou sur le ventre) sont une occasion de changer ton rapport habituel à la gravité. La charge sur la colonne vertébrale et les appuis dans le corps s’organisent autrement. D’une part, c’est nourrissant pour le système nerveux, au contact du sol tu perçois clairement des parties de toi que tu n’as pas l’habitude de sentir et d’autre part, tu varies les plaisirs en constatant que tu peux faire autre chose que la sieste en étant allongé.e. Une compétence de plus sur ton CV!

Les vidéos correspondantes portent le préfixe ALLO- dans leurs titres.
Au 23 octobre, tu disposes de 2 vidéos d’exercices en position allongée sur le dos.

vidéo 18 : ALLO-Souffle scotché au sol
vidéo 20 : ALLO- Apanasana – dwipadapitam

D’autres vidéos seront postées régulièrement. Je t’en donne un aperçu sur la page Contenu [en +] Premium.

Si tu as déjà ton sac de popcorn à toi. J’en suis ravie.

Si celui que je te propose te tente, je t’invite à soutenir le blog en faisant une donation mensuelle de 12€, cette donation te donne accès à la bibliothèque de vidéos. Pour ce faire, attrape ta carte bancaire et clique sur Subscribe.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.