SOUTENIR CE BLOG = CONTENU PREMIUM EN PRIME

J’ai commencé à écrire ce blog en 2010. Mon envie était de créer un espace virtuel qui se greffe à la salle de cours de yoga. Je souhaitais un endroit où je pouvais parler de mon expérience d’enseignante et de pratiquante de yoga. Tout ça, c’était avant.

2020, je transforme cet espace.

Je me rends compte maintenant que je suis à l’étroit sous cette casquette de « prof de yoga » et mal à l’aise avec les querelles de clochers. Deux choses sont devenues obsessionnelles dans le yoga : la question de sa définition et le bien-être. Je ne prêche rien. Je ne navigue ni dans la conspiritualité, ni dans l’happycratie. Par ce blog, j’aimerais partager ce qui pour moi est du yoga, la quête d’entièreté. Avec tout ce qui va avec : le doute, la sueur, la peur, l’incompréhension, l’ambivalence, la colère, la surprise, l’inattendu, le rire, les erreurs, l’indignation, le chagrin, la joie, l’accueil, le rejet, le paradoxe, la revendication, l’altérité, le lien.

Les derniers mois m’ont fait beaucoup réfléchir sur le fait d’élargir mon blog à des sujets  pas directement compris comme étant du yoga. Par exemple le post sur les déchets plastique en mer ou la série de posts que j’ai introduite début octobre sur mon histoire du cancer du sein. J’ai le sentiment qu’en proposant un contenu plus divers, plus intime ou plus documenté, je suis davantage proche de ce que je suis et que ça résonne auprès de certains lecteurs. De même, concernant les exercices de yoga à proprement parler, j’ai toujours eu à cœur l’autonomie et la simplicité. Je conçois totalement que ce ne soit pas ce que tout le monde recherche. Mais m’adresser à tout le monde n’est pas le but.

M’adresser à celles.ceux pour qui ça compte, si.

« Ta force et ta voix comptent ». Lu dans une rue de Marseille

Je décide donc d’orienter de plus en plus de contenu vers les personnes qui soutiendront financièrement le blog.

Le principe est celui d’une donation mensuelle de 12€. On peut souscrire et interrompre ses donations quand on le souhaite. Si tu n’es pas sûr.e de savoir comment faire pour annuler ton abonnement, contacte-moi. Lis plus bas Clarification des canaux d’échanges pour t’assurer de capter mon attention au coeur de la luxuriante jungle d’interconnexions dans laquelle on vit.
Je continue bien entendu de poster des publications en accès public. Certains posts seront eux en accès premium, c’est-à-dire réservés aux abonné.es-donateurs.rices.

J’ai appelé ce contenu, le contenu [en +].

Depuis fin septembre j’ai déjà mis à disposition du contenu [en +].

La bibliothèque de ressources se trouve ici.

Je demande à ce que les supports vidéos, audio ou textes soient réservés à l’usage personnel de chaque abonné.e-donateur.ice. Si tu télécharges ce contenu, merci de ne pas le diffuser, ni le partager.

Si tu souhaites commencer à soutenir le blog en faisant une donation mensuelle de 12€, attrape ta carte bancaire et clique sur Subscribe.



Clarification des canaux d’échanges.

Comment savoir que du nouveau contenu [en +] est disponible?

1. En t’engageant à faire une donation mensuelle, tu tiques la case Je m’abonne pour recevoir les mises à jour réservées aux membres.

Ces mises à jour sont des emails envoyés automatiquement par WordPress qui ressemblent à ce que tu vois plus bas. Tu les reçois dans ta boite mail pour chaque nouveau post publié. Si tu ne vois rien passer dans le mois, je t’invite à vérifier tes spams ou les onglets qui trient automatiquement les messages que tu reçois (sur Gmail c’est l’onglet Réseaux Sociaux par exemple).

2. Mais, pas de panique, si les emails ne sont pas ton truc, je posterai également un message pour annoncer la publication de nouveau contenu [en +] sur Facebook et Instagram @laurencegaypointcom

Exemple d’email de notification de publication

Encore une procédure d’authentification lourdingue?

Pas tant que ça. Une fois que tu as validé ta donation mensuelle, ton adresse email te sert de login. Ta connexion se fait en cliquant sur un lien envoyé à ton adresse email. Pas de mot de passe. Si tu t’y perds, tu me contactes, je vais compiler un guide pas-à-pas le moins rébarbatif possible que je mettrai à disposition prochainement.

Pour me contacter justement, prends le temps de lire ce qui suit.

Me poser une question ou commenter ?

Si tu souhaites me poser une question ou faire un commentaire en aparté, envoie-moi un email à yoga.en.mouvement@gmail.com (je ne regarde les messages privés d’Instagram qu’occasionnellement, souvent aux toilettes, et ceux de Facebook que les années où une nouvelle incarnation du Dalaï Lama voit le jour, c’est dire).

ATTENTION. Pour tenter de me contacter en privé, si tu réponds à un email de notification de publication de WordPress comme celui que je t’ai montré plus haut, ton message ne sera pas privé, il devient un commentaire au post correspondant sur le blog et est par conséquent lisible par tous.

Si ton commentaire ou ta question ne requièrent pas de confidentialité particulière, autant tirer partie des interconnexions existantes. Partager a du bon. Voici donc trois options pour capter mon attention :

1. Poste un commentaire sur le post correspondant du blog et tique la case Avertissez-moi par e-mail des nouveaux commentaires. Tu seras averti.e par email quand j’aurais posté une réponse.


2. Poste ton commentaire sur la publication Facebook ou Instagram de mon feed en rapport avec ce que tu veux dire.
2. Créée ton contenu sur ton feed Facebook ou Instagram en me taguant @laurencegaypointcom.

Alors, envie de me soutenir? Clique sur Subscribe!
Merci pour ton attention et ton soutien 🙂



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.