ATELIERS ‘DU YOGA, TOUT SIMPLEMENT’

GR-santosh-tantra-laurence-gay-yoga-blog

Du yoga, tout simplement.
35€ l’atelier de 2h

Paris

Sam 30 juin 13h30-15h30 Yoga Village 39 boulevard des Capucines (2e)
> Les inscriptions se font auprès du centre directement : contact@yogavillageparis.com

La proposition

Etre débutant en yoga, c’est un état d’esprit. Etre débutant, c’est être réceptif à tout, résonner avec l’instant, être curieux. On parle souvent d’aller du simple vers le complexe dans un apprentissage comme celui du yoga notamment. Cultiver la simplicité, c’est reconnaitre l’intelligence de la complexité. Plus on cultive la simplicité, plus la notion de complexité s’efface en faveur de la notion de possibilités. Et l’ironie de la chose c’est qu’en se donnant accès à de nombreuses possibilités, on réalise la richesse et la teneur de la simplicité. La complexité y est en germe.

Pour garder la fraicheur des débuts, à chaque atelier je vous proposerai un fil conducteur nouveau.

Quelque soit votre expérience du yoga, ces ateliers sont une invitation à partager une exploration de tous les endroits du corps par des exercices de mobilisation articulaire, des séquence d’asanas, de la respiration et une méditation relaxante. On dit de la pratique du yoga qu’elle apaise, qu’elle centre, qu’elle rend fort, qu’elle permet d’y voir plus clair, qu’elle unifie, qu’elle maintient en bonne santé. Oui, on dit beaucoup de choses. Nous, on va être. Pendant 2h. Et gouter au potentiel infini qu’on incarne, debout, assis, allongé, à l’envers, en contraction, en expansion, au centre et en périphérie. Simplement.


Au sujet de l’image : J’ai eu un choc esthétique devant cette peinture de Gulam Rasool Santosh (sans titre, 1978). Je cherchais une illustration de la simplicité comme un aboutissement pour accompagner mon descriptif des ateliers, et cette image m’est apparue comme une évidence. Je la trouve belle et puissante, tout simplement. GR Santosh est un artiste peintre Indien du mouvement néo-tantra. Originaire du Kashmir, G.R. Santosh peignait d’abord des paysages. Son travail fut remarqué, suite à quoi on lui a permis d’intégrer l’université Maharaja Sayajirao. Après plusieurs années d’un travail de création dans le figuratif et l’abstrait, il s’est tourné vers le tantra après une expérience mystique dans les grottes d’Amarnath en 1964. Depuis, et jusqu’à sa mort en 1997, il a dédié sa vie à l’étude et la pratique du Tantra, en tant que yogi et en tant qu’artiste. Source : http://50watts.com/Santosh-in-the-Rain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.