PHOTOGRAPHE DE YOGA : ANGELIQUE BOUDET

Si vous me lisez régulièrement, vous savez qu’en plusieurs occasions, j’ai exprimé mon opinion sur les photos de yoga qui nous inondent, d’abord en évoquant la sexualisation des corps représentés et plus récemment sur le bon ton de façade.

Depuis plusieurs mois, l’idée me trottait dans la tête de demander à des photographes professionnels, qui ont pris des photos de yoga, quel était leur avis sur la chose. J’ai donc approché trois photographes et leur ai posé une série de questions.

Je vous livre aujourd’hui le témoignage d’Angélique Boudet. J’ai rencontré cette Marseillaise lumineuse à Paris il y a bon nombre d’années, nous sommes devenues amies depuis.

1. Depuis quand exerces-tu le métier de photographe et es-tu spécialisée dans un style de photographie?

J’ai commencé à prendre des photographies et à m’exprimer avec la photographie durant mes dernières années de lycée, autour de 16 ans. J’exerce ce métier depuis mes 20 ans, donc depuis un peu plus de trente ans.

J’ai grandi dans un milieu culturel et artistique, ma mère enseignait l’histoire de l’art, l’anatomie et le dessin et mon père était sculpteur. Après mon baccalauréat, j’ai été très attirée par le cinéma et le montage de film, mais mon souhait d’étudier les techniques cinématographiques ne s’est pas réalisé du fait des très longs délais d’attente pour un stage de formation, et je me suis dirigée spontanément vers la photographie. J’ai étudié et travaillé en même temps avec un photographe ; il travaillait en publicité et réalisait également des prises de vue d’œuvres d’art en studio, de spectacles (au théâtre National de Marseille, à La Criée) ou d’artistes. Ses clients étaient donc variés et je me suis formée à ses côtés en prise de vue et en laboratoire argentique jusqu’à mon certificat d’aptitude professionnelle.

Je ne saurais pas dire si je suis une photographe spécialisée, du moins comme on peut l’entendre : qui ne photographie qu’un type de sujet ; toutefois j’ai des préférences dans les sujets et les thèmes choisis. Et après avoir beaucoup privilégié le portrait et les personnages les premières années, je me suis tournée vers la nature, les ambiances et les lieux. Cette évolution correspond à mon évolution en tant que pratiquante de yoga et au profond changement que cela a impliqué en moi et dans ma vie. Grâce au yoga, mon regard sur les autres et le monde est devenu plus bienveillant, beaucoup plus conscient.

2. Depuis quand est-ce que tu as commencé à t’intéresser à des sujets de yoga et qu’est-ce qui t’y a amené?

Je suis venue à la photographie de yoga grâce à ma pratique de yoga. En 2000, je vivais à Paris et j’ai découvert le yoga grâce à une amie australienne qui ne jurait que par cela ! Cette amie me montrait des postures de yoga et a tellement insisté pour que je pratique aussi le yoga que j’ai fini par aller suivre un cours dans la même école qu’elle. Dès mon premier cours, cela a été une révélation et je n’ai jamais arrêté de pratiquer depuis.
Puis un jour, Caroline Boulinguez m’a proposé de la photographier en vue d’un livre. Je l’ai tout d’abord photographiée en Ardèche, j’y ai réalisé mes premières prises de vues de yoga, en intérieur et en extérieur, en pleine nature. L’une d’elles, de la posture sur la tête – Sirsasana – devant une paroi rocheuse est une belle représentation de la stabilité de la personne dans cette posture devant une montagne inébranlable.

Par la suite, j’ai réalisé de nombreuses photographies de yoga pour mon livre Om, the world of Ashtanga yogis (version papier, version ipad), témoignages de grands enseignants de yoga, anciens élèves de Pattabhi Jois, tels Chuck Miller, Petri Raïsanen, Mark Darby, Anne Nuotio, Tim Feldmann, Radah Warell,… auxquels j’ai posé les mêmes neuf questions.

3. Quel œil portes-tu sur les postures de yoga quand tu fais des prises de vue? Comment aimes-tu les mettre en image ? Si tu pratiques le yoga ou la méditation, en quoi ton expérience de pratique personnelle te sert ou te guide dans la prise de vue ?

J’aime essayer de photographier comme si j’étais la personne qui pratiquait sur le tapis à côté et photographier sous d’autres angles de prise de vue que seulement de face ; c’est à dire aussi de dos, de biais, en plongée. Je cherche à les mettre en image en essayant de transmettre un peu de la sensation ressentie dans la posture, comme si j’étais moi-même en train de faire la posture.

Je cherche également à mettre en lumière, à faire ressortir la dynamique, la circulation de l’énergie. Si le bras est aligné avec le buste et la jambe, je me place suffisamment dans l’axe pour montrer cet alignement, pour laisser transparaître la spécificité de la posture. Est-ce une posture d’ouverture, une flexion? Qu’apporte t-elle profondément et réellement ?

4. Selon toi, les photos de yoga sont-elles un style photographique à part entière ou est-ce qu’elle s’inscrit dans un style plus vaste (Par exemple peut-on dire que la photographie de posture relève du portrait) ? Si oui, quelles en seraient les spécificités?

Selon moi, elles s’inscrivent dans un style, une démarche photographique plus vaste. Faire du yoga c’est rechercher l’unité avec l’univers, l’unité intérieure et avec toute chose. C’est le yoga. Il en va de même en photographie. Cette prise de conscience, cette évolution du pratiquant au fur et à mesure des années de pratique se fait naturellement, avec les Niyamas (comment on agit vis-à-vis de soi même : préceptes de discipline, pureté, contentement, austérité, étude du Soi, abandon à ce qui est plus grand que soi) et les Yamas (comment on agit vis-à-vis des autres : préceptes éthiques, non-violence, dire la vérité, ne pas voler, contrôle des sens, non-possessivité).
Je pense que la photographie de yoga se fait avec le cœur, la pratique du yoga nous amène à ouvrir les yeux sur le monde, sur les autres. Et un photographe de cœur aime » immortaliser » aussi d’autres sujets, la nature, les enfants. Surtout un photographe pratiquant régulièrement le yoga !

5. Peux-tu partager avec nous une photo de posture de yoga et une photo d’évènement de yoga que tu aimes particulièrement et nous dire pourquoi ?

J’ai choisi cette photographie d’Anne Nuotio en urdhva mukha svanasana – le chien la tête en haut – pour son dynamisme, pour l’élan vers le haut, symbolisant l’élan vers toute chose, vers la lumière et la vie. Pour sa grâce, la beauté des courbes, du dos, du cœur ouvert, dans cet instant. C’est un mouvement qui revient de nombreuses fois dans la première série d’Ashtanga Yoga, le haut du corps s’ouvre vers l’avant avant d’aller vers l’arrière dans adho mukha svanasana qui stimule, entre autre, Manipura Chakra, le centre d’énergie du plexus solaire.

urdva-muka-svanasana_angelique-boudet_yoga_photographe

J’ai choisi deux images prises lors d’un atelier de yoga ouvert à tous qui a eu lieu avec Air Libre à Aix en Provence en juin 2009. J’aime tout particulièrement celles des enfants car on y perçoit toute leur innocence, la gaieté, l’insouciance et aussi leur présence entière à l’instant présent. Les enfants sont nos maîtres et nous montrent ce qui est juste, vrai, dans la vie ; j’ai compris cela en étant maman et en suivant l’enseignement de mon propre fils qui m’a amenée à changer profondément, tout comme avec la pratique du yoga. Les bébés sont aussi de véritables yogis et font de nombreuses postures à merveille !

enfant_yoga_angelique-boudet_photographe

enfants_yoga_angelique-boudet_photographe

Bonne pratique à tous et Namasté !
Ce qui veut dire « Mon âme salue ton âme. En toi, je salue cet espace où réside l’univers entier. En toi, je salue la lumière, l’amour, la beauté, la paix parce que ces choses se trouvent aussi en moi. Parce que nous partageons ces attributs, nous sommes reliés, nous sommes semblables, nous ne sommes qu’un. »

Angélique Boudet photography

Angélique Boudet photography (yoga)

Merci Angélique. Je précise que le livre d’Angélique Om, the world of Ashtanga yogis est un magnifique cadeau inspirant à (s’)offrir. J’ai déjà mon exemplaire (dédicacé, rien que ça!) Je l’ai aussi vu chez Yogaconcept au 123 rue de Turenne lors de mon dernier passage à Paris.

 

picsart_12-13-121333743775.jpg


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.