JE QUITTE PARIS

wp-1459423006730.jpg

Ceci n’est pas un poisson d’avril. Je mets les voiles, direction Marseille avant l’été. Lorsque j’ai commencé à annoncer la nouvelle aux personnes à qui je donne cours, j’ai vu beaucoup de gens stupéfaits. Cela fait quatorze ans que j’enseigne à Paris et quatorze ans, ça fait un sacré nombre de rencontres sur les tapis de yoga. Je suis ce genre de prof de yoga qui prend son rôle à cœur parce que je crois au yoga, pas au truc de souplesse et d’acrobaties, mais au pouvoir et à la richesse de l’union des facettes de soi. Depuis le début, mon crédo a été de fournir des outils de yoga qui font partie de ma propre pratique aux gens qui veulent vivre en devenant le meilleur d’eux-mêmes. Il y a des gens avec qui je partage le yoga depuis plusieurs années et on a nécessairement traversé des tempêtes ensemble. Dans la salle de pratique, il y a eu des éclats de colère, de pleurs, de joie. Eux comme moi avons pu connaitre le deuil, la séparation, le licenciement, la précarité, la peur.

Quand on met du yoga dans une relation avec les gens, on ne peut pas ne pas se sentir liés. Certains deviennent des potes, on se lie d’amitié, mais plus généralement, c’est un autre lien qui s’instaure. Sans le connaitre vraiment, on se soucie de l’autre. Mon regard de professeur de yoga de quatorze ans me laisse entrevoir sur le tapis de pratique le rapport qu’entretient la personne avec elle-même et plus largement avec sa vie. Ce que peu de personnes soupçonne c’est que les gens qui foulent le tapis de yoga dans le cours vont aussi transformer le professeur. Être ce témoin silencieux de vos pratiques m’a appris à cultiver encore plus le respect et à faire taire la manie du jugement. Vous avez fait de On ne sait jamais quelles batailles les personnes livrent dans leurs vies, le yoga en gagne certaines mais en fait aussi éclater d’autres. Moi, j’observe, j’analyse, je sors ma boite à outils et je guide sur l’usage approprié de l’outil et ensemble on observe la magie du yoga opérer. Et ainsi, pendant quatorze ans, au milieu des tempêtes, on s’est aussi beaucoup réjouis ensemble.


Laurence Gay Yoga – http://www.laurencegay.com

21 commentaires sur “JE QUITTE PARIS

  1. super nouvelle. je me réjouis pour toi de cette nouvelle vie ! Marseille, ville lumière ! je te suis régulièrement sur ton blog que j’adore ! Suis toujours en Corrèze et pratique un yoga de l’énergie qui me fait un bien fou. bon vent Laurence et peut-être à bientôt sur le net ou en live. sophie (une très ancienne fan de tes cours à Paris) !!!

  2. Merci pour cette info Laurence et l’important, c’est que tu fasses ce que ton coeur, ton intuition, ton envie te disent. Je suis sûre que tu te trouveras une belle place là-bas aussi. Deux adresses gourmandes au passage : le glacier Vanille Noire et les pains de Dame Farine 😉

  3. BRAVO, bienvenue dans ma ville ! je me réjouis de t’avoir peut être bientôt à nouveau comme professeur et de pouvoir te voir plus souvent. Quant à moi je veux bien échanger avec Paris !! Je t’embrasse

  4. Je ne te souhaite rien de moins que le meilleur dans ta nouvelle vie !!!
    D’autre part, si tu devais vouloir exporter tes stages aux Baléares, fais moi signe, je dispose d’un très beau shalla à Formentera, au bord de l’eau et des accointances locales pour loger tes pratiquants.
    Porte toi bien

  5. Salut Laurence,
    Rien ne me fait plus plaisir de savoir que tu pars parce que tu as trouvé l’amour 🙂 Ça me rappelle ma femme qui avait quitté son Canada pas si natal pour venir s’installer à Paris et avec laquelle je me suis marié moins d’un an après notre rencontre. Je te souhaite donc au moins autant de bonheur que nous avons eu et que nous avons toujours après plus de douze ans de vie commune. Bien sûr, il y a eu des hauts et des bas, j’en profite d’ailleurs pour te remercier de m’avoir accompagné pendant ces moment difficiles lors des Mysore matinaux chez Trini. Aujourd’hui, je ne fais plus de yoga en raison d’articulations un peu chatouilleuses. Peut-être à l’un de ces jours du côté de la Canebière donc, pas sur un tapi de yoga mais pourquoi pas autour d’un bon Pastis peuchère ! 🙂 Tous mes vœux de bonheur et de réussite pour ce nouveau départ,
    Frank

  6. Chère Laurence, Bravo pour celaMerci de ces partages Quelle belle aventure…. …..Et tu vois cela n’est pas un poisson d’avril et je quitte Paris en juillet pour m’installer à Barcelone !!ce que tu écris ici peut résonner en moi et dans ma pratique. Je t’embrasse,Joanna Joanna BONNAUD CHALOM Gestalt ThérapeutePraticienne en Sensitive Gestalt Massage ®Tel.06.19.82.65.96www.joannabonnaud.com

    Date: Fri, 1 Apr 2016 16:14:16 +0000 To: joanna_bonnaud@hotmail.fr

  7. Laurence, je vous ai laissé un long commentaire … qui a disparu ? ce n’était pas fluide … mais pourtant écrit avec le chakra du coeur … je n’ai plus la plume pour retrouver les mots 🙂 … belle aventure, tenez-nous au courant et profitez au mieux de la vison de la mer chaque jour … en résumé … cela change la Vie … merci d’appréhender le Yoga de la sorte cf pas un concours de postures … prenez votre temps … Marseille est pleine d’influences vous trouverez de belles personnes qui comprendront vos manières d’ « être les choses » … A bientôt … belles ballades … bon tout … Namaste

  8. Que je suis contente pour toi Laurence de ces bonnes nouvelles ! Et j’avoue triste que tu partes. Je pensais avoir encore un peu de temps pour me remettre totalement et retourner à tes cours. Ce sera donc plutot à Marseille ! Dans tous les cas je respire toujours, ris très souvent, et me sens bien en te lisant. Je compte bien continuer si tu poursuis ton écriture. Très belle installation si je ne te vois pas d’ici la (je vais peut être essayer un stage) je t’embrasse Johanna

  9. Bonjour Laurence,
    Félicitation pour tes choix 😉 le yoga en est un que tu as entrepris depuis longtemps déjà et su transmettre avec joie… je voulais te saluer pour ce que tu apportes chaque jour qu’il s’agisse de tes écrits sur ton blog ou par ton énergie « sportive ». Sache que c’est grâce à toi que j’ai retrouvé le goût de la pratique … confortée par le fait qu’il existait bel et bien dans l’aspect physique du yoga une vraie dimension plus profonde, philosophique et spirituelle. Tu as su avec humour déjoué l’égo de bien des profs actuellement sur le « marché », trop show off à mon goût (constat et vécu plus qu’un jugement de valeur) et me réconcilier avec l’ Ashtanga (je n’ai malheureusement pas entrepris un travail suivi avec toi car tes horaires de cours et mes finances ne me le permettaient pas ). J’espère sincèrement pouvoir un jour faire un stage à Marseille. Bon vent, bonne continuation. Longue vie.

  10. Les changements sont bons , nous font pratiquer le yoga , rien n’est permanent
    Son regard fait toute la différence
    Courage et un beau nouveau départ …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s