C’EST RINGARD ET C’EST MOI

wp-1454151282864.jpg

Ce matin, je me suis réveillée après 11 heures de sommeil. Oui, oui, vous avez bien lu. J’avais enchainé 11 jours de cours et stages non stop jusqu’à hier et inévitablement, la seule chose qui m’est apparue évidente, hier, vendredi soir, c’est d’aller au lit, les rideaux de ma chambre soigneusement tirés pour ne pas laisser filtrer la lumière du jour, la gamelle du chat remplie à ras bord, l’alarme du téléphone désactivée et même le téléphone éteint.

C’est ringard, hein, de se précipiter sur son pyjama à 20h un vendredi soir? Il y a quelques temps, je lisais sur les réseaux sociaux une petite phrase qui m’avait fait rire, j’y ai pensé à nouveau hier : « Il n’y a pas assez de chansons de rap qui vantent les vendredis soirs passés à la maison. » Et bien, je suis entièrement d’accord. Puisque nous sommes entre nous, autant vider mon sac. Il faut aussi que je vous précise que pour ne pas laisser la lumière, à laquelle je suis extrêmement sensible, me tirer de ma torpeur nocturne, j’ai porté un masque à yeux pour dormir. « Lame! » I know* …

Ma ringardise paye cependant, je me suis réveillée corps et esprit reposés. Contraste remarquable avec les rafales de vent du dehors. Debout, je me suis fait un café et tout en le préparant, j’ai souri. Encore un acte de ringardise de ma part. Dans un monde où Georges et Matt ont conquis les cœurs et les tasses à café, je reste de marbre. J’ai toujours aimé le café préparé dans une cafetière italienne et depuis peu j’ai fait un sacré retour vers le futur : je me suis remise aussi au café filtre. L’italienne et le filtre papier augmentent bien plus la fréquence vibratoire de mes chakras et de mes papilles que les capsules. Balancez-moi les tomates. J’assume.

Ce coming-out m’en coutera (je me mords les doigts tout en tapant cet article). Beaucoup se détourneront du blog, voire de mes cours parce que je ne corresponds pas à leurs attentes. Je ne suis pas la prof de yoga parisienne qu’on rencontre dans le « lieux incontournables de la capitale », ni au Starbucks, ni la blogueuse ultra connectée qu’on rencontre aux évènements presse. Je ne suis qu’une personne qui fait de son mieux pour vivre pleinement, quitte à aller au lit le vendredi soir pour recharger les batteries et à « faire couler » son café le matin.

PS : Les lapins sur la tasse de céramique British, j’assume aussi. J’adore cette tasse dénichée à Montréal cet hiver.

* « Lame! » I know = « Nase! » Je sais

C’EST RINGARD ET C’EST MOI

11 réflexions sur “C’EST RINGARD ET C’EST MOI

  1. Marie Sz. dit :

    Oh mais je suis aussi ringarde !!! Je me couche tôt, parce que je suis épuisée…Je jubile à l’idée de boire la première gorgée de café sans capsule et sur ma tasse, il y a des p’tits chiens ! Et cerise sur le gâteau ma prof de yoga et moi on est ni parisiennes, ni connectées (enfin pas tout le temps !)

  2. Aurore dit :

    Pourquoi se detourner d une personne qui ne fait qu’ écouter son corps? Au contraire, dans ce monde de folies et debperformances c est plutôt admirable

  3. M-Anne dit :

    Mais non, ce n’est pas ringard, c’est vintage, et le vintage n’est pas ringard (enfin pas encore!)
    Ta tasse est trés jolie, c’est important les jolies choses au réveil, pour la suite de la journée!

  4. Salut Laurence, j’ai adoré ton billet… Je me reconnais dans pas mal de choses, je rejoins donc le club des ringardes, sans complexes 🙂 Et vive les grasses matinées et les bonnes boissons chaudes vitalisantes et réconfortantes…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s