YOGA & EMOTIONS

picsart_11-26-12.21.18.jpg

Je griffonne dans des carnets des choses qui me parlent. La semaine passée, je me suis souvenue avoir griffonné des choses dans un carnet au cours de la conférence donnée par Daniel Odier au Yoga festival de Paris en 2013. J’étais allée à cette conférence parce que j’avais lu le livre d’Odier, Yoga Spandakarika et Shiva Rea nous a souvent fait les louanges de ce sage personnage. L’opportunité de le voir en chair et en os et l’écouter parler du yoga des émotions fut un plaisir et un honneur.

Une interview de Daniel Odier si vous souhaitez le connaitre davantage.

Cette année 2015 s’achève et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle aura été riche en émotions fortes. Ma pratique sur et hors tapis a été teintée par toutes les nuances de pathos et les mots d’Odier on retenti maintes fois dans mon corps au cours des mois passés. Récemment je me suis dit que je partagerai mes notes avec vous, parce que je souhaite qu’elles vous fassent du bien comme elles m’en ont fait.

Beaucoup d’enseignements spirituels considèrent les émotions comme néfastes au développement personnel parce qu’elles troublent notre jugement. Selon ces écoles de pensée, les émotions doivent être maitrisées et gommées. Daniel Odier a partagé pendant sa conférence une tout autre vision de la chose.

« Vivre complètement les émotions à travers le corps.
L’optique du yoga n’est pas de se retirer du monde mais de vivre ses émotions. Les émotions n’apportent-elles que perturbation? Vivre l’émotion d’une manière physique, cela implique une présence corporelle très forte. Détecter une émotion très tôt, la sentir avant de pouvoir la nommer. Comment? Il y a un changement de rythme dans le corps. Il faut donc que le corps soit plus rapide que le mental. Le mental est un raconteur d’histoire assez mauvais, le corps lui est dans l’instant. Le corps ne connait que deux mots : oui ou non.
Ne pas observer les émotions de l’extérieur. Plonger dans le flux émotionnel. Nous sommes drogués aux sommets émotionnels. Rester dans l’émotion quand elle commence à diminuer jusqu’au point où elle perd son nom et tout d’un coup l’émotion se transforme en espace. Suite à cela, on ressent un profond calme.
Le coeur c’est l’espace. Les émotions positives ou négatives suivent le même parcours et finissent dans un profond calme. Perdre le contrôle des émotions induit la tranquillité et l’absence de peur. La peur de s’engager dans des choses très profondes disparaît.
Commencer avec une petite émotion agréable. Sentiment d’auto-libération cyclique. Le corps réagit plus facilement à une multiplicité de messages courts. Chaque émotion à une charge, une durée. On cherche à transformer cela. Le yoga des émotions nous détache de cela. Si vous souffrez pendant trois jours c’est que vous répétez l’histoire. On remet l’émotion dans le corps. Le yogi est comme le ciel, sans être contrarié par les comètes et les étoiles filantes. Le sentiment d’être intégré à la vie.
On va tous vers une vie spirituelle pour plus de liberté. Ne pas maîtriser les choses mais les vivre complètement. À partir du moment où on est présent, il n’y a plus rien à dire. On est le créateur de la durée de ses émotions. Il n’y a pas une émotion où on ne se raconte pas une histoire. Le ventre contient des neurones, le ventre est une antenne émotionnelle.
Le corps absorbe l’émotion et la relâche. Faite confiance au corps. Quand on se dit : « Je le savais », qui le savait? Le corps nous avait fourni le message instinctif.
Les ‘vieilles émotions’ ne sont pas dans le passé, elles sont totalement présentes. Si elles sont toujours là, c’est qu’on ne les a pas laissé aller jusqu’au bout.« 

A la relecture de mes notes, je me suis rappelée deux billets du blog que j’avais postés il y a longtemps sur le même sujet. Dans son livre « Voyage au-delà de mon cerveau », le Dr Jill Bolte Taylor nous parle des mécanismes physiologique et mental des émotions :

« Maintenir mon emprise sur moi-même en m’amenant à prendre conscience des décisions de mon organisme. A long terme, j’assure la responsabilité de ce à quoi ressemble ma vie au quotidien. Plus je prête attention au discours que me tient mon cerveau et à ce que ressent mon organisme, plus mon emprise augmente sur les pensées que je nourris et sur ce que mon corps éprouve. » Lire la suite.

Les Titans du Yoga, un DVD paru en 2010, donne la parole à plus d’une vingtaine de professeurs de yoga reconnus pour nous parler en termes simples du yoga. Concernant les émotions dans le corps, voici ce qu’ils en disent :

« Il existe des centaines de postures de yoga. Cette diversité d’outils nous permet de toucher à une multitude d’espaces dans le corps parce que nous savons pertinemment qu’on ne peut prendre soin de quelque chose à moins de le sentir. La plupart des gens dans nos sociétés ne veulent pas laisser émerger ce qu’ils ressentent, et préfèrent s’assommer de médicaments, de travail ou de drogues pour faire taire ce qui veut se manifester. Or ce que l’esprit a oublié, le corps se le rappelle et nous emmagasinons à l’intérieur de nos corps ces ballons captifs. » Lire la suite.

YOGA & EMOTIONS

5 réflexions sur “YOGA & EMOTIONS

  1. « Les ‘vieilles émotions’ ne sont pas dans le passé, elles sont totalement présentes. Si elles sont toujours là, c’est qu’on ne les a pas laissé aller jusqu’au bout »
    tout est dit : vivre les émotions pleinement pour mieux s’en débarasser 🙂
    c’est très beau

  2. Très intéressant ! Et ça résonne avec les yogasutra de Patanjali, et le sutra qui dit que les perturbations de l’esprit sont au nombre se 5, chacune pouvant être bonne et mauvaise. Nos filtres nous empêchent de voir la vérité, peut-être, mais ce n’est pas forcément mauvais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s