EUX, C’EST NOUS

Ce matin sur les réseaux sociaux (instagram, twitter et facebook), je postais cette petite phrase qui résonnait avec insistance en moi : « Une chose mène à une autre. Tout est relié. » En commentaire je précisais ce qu’elle m’évoquait et notamment que l’autre, et bien c’était moi. Plus tard je lis sur les les fils d’information l’annonce de la sortie aujourd’hui même d’un livre intitulé Eux, c’est nous.
Tout est relié.

wpid-img_20151120_152538241.jpg

Ce livre est le fruit de la collaboration d’éditeurs jeunesse pour parler des réfugiés. Les textes sont de Daniel Pennac, Jessie Magana et Carole Saturno.

« Eux, c’est nous ». Ce petit livre retentit avec force. Plus que jamais, ce vendredi. Des enfants, des femmes, des hommes fuient la guerre, la peur, la mort, la barbarie. La barbarie qui nous a plongés dans l’effroi il y a sept jours. Il nous faut ce livre, de toute urgence. Il nous faut le lire, le partager en famille, avec nos enfants, l’offrir, l’avoir à portée de main, en permanence. Le lire comme nous avons lu Matin brun et Indignez-vous ! Il nous faut tout simplement cette dose d’humanité.

Source : http://lacourteechelle.hautetfort.com

J’ai un job pas comme les autres, je ne côtoie que des gens extraordinaires. Ces gens ce sont vous, les personnes qui suivez mes cours.  J’ai rencontré Carole il y a plusieurs années sur les tapis de yoga. Elle ne m’a pas demandé de parler de ce livre, j’ai choisi de le faire parce que ce Eux c’est nous résonne et détonne.
Tout est relié.

« Débranchons-nous. concentrons-nous. Ecoutons un autre silence : celui dont nous avons besoin pour réfléchir un peu.
Et réfléchissons.
Un peu.
(…)
Si nous voulons accueillir l’homme, la femme, l’enfant qui souffrent, nous le pouvons.
Seulement dès que nous cessons d’y réfléchir, quelque chose nous en empêche. Quelque chose en nous ne le veut pas. Quelque chose ferme notre porte et notre cœur. Ce quelque chose, c’est notre vieille – et terriblement humaine – peur de l’autre. Notre vieille – et terriblement humaine – peur du changement. Notre vieil – et terriblement humain – instinct de conservation. Cet instinct n’est pas mauvais en lui-même. Il a bel et bien conservé notre espèce humaine tout au long de l’histoire. Mais c’est un instinct ; il faut le raisonner.
Bien. Raisonnons un peu.
Et pour cela souvenons-nous. »

Daniel Pennac dans Eux, c’est nous

Tout est relié. Yoga.
Namasté.

 

EUX, C’EST NOUS

5 réflexions sur “EUX, C’EST NOUS

  1. Valerie dit :

    J’habite à l’étranger donc je ne vais pas demander à ce que tu me l’envoies mais je tenais juste à te laisser un petit mot pour te dire que très souvent tes écrits resonnent en moi. Je te suis sur ton blog depuis un petit moment, et recemment tu as commencé par je ne sais quel hasard à me suivre sur instagram alors que je ne te suivais pas encore sur ce media. Merci pour tes paroles et ta cette vision du yoga inspirantes. J espere pouvoir un jour assister à un de tes cours, je suis ce weekend de passage sur Paris mais je n’ai pas vu de cours sur ton blog. Merci encore, on est tous relié.

  2. Bonjour Laurence,
    Merci beaucoup pour ce livre. J’aime beaucoup. Je vais le partager avec mes nièces. Il est très riche et instructif.
    Merci pour tes mots et tes partages de vie, d’expériences sur ton blog.
    A bientôt j’espère,
    Anh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s