ATTENTATS A PARIS

eiffel-tower-peace-signJe me rappelle encore le malaise et la détresse a peine dissimulés dans les cours de yoga après l’attentat de Charlie Hebdo. J’étais moi-même très ébranlée. Des élèves ont verbalisé avant ou après mes cours leur sentiment de peur. Ça n’est pas chose facile pour le prof de yoga non plus. Tout ce que j’avais pu faire à l’époque, c’est écouter les gens, ne pas en rajouter et fuir le sensationnalisme médiatique. Ce paroxysme brutal avait forcé les gens à sortir d’eux-mêmes et dire leurs peurs, au-delà même de celles suscitées par les évènements.

Dans quelques heures, j’anime un stage de #yoga et je ne sais pas dans quel état d’esprit les participants vont arriver à ce stage. Le thème de notre stage : les appuis et la force. J’avais en tête des anecdotes amusantes à distiller pendant notre session, je ne sais pas si cela sera toujours de mise. Je pense que cela devra l’être. Les appuis et la force, c’est peut-être ce qu’il y a de mieux à cultiver dans une situation comme celle que nous traversons ici et maintenant. Ancrons-nous, non pas dans des croyances ou des préjugés. Ancrons-nous dans notre humanité. Elle est notre force.

Mon message s’adresse à tous ceux qui enseignent le Yoga avec le ‘Y’ majuscule, pas celui de YouTube ou le cirque du yoga, à ceux qui accompagnent les gens à intégrer toutes les facettes d’eux-mêmes, notre rôle est important. Des peurs vont ressurgir, des larmes et des émotions exacerbées vont brouiller notre vision de la réalité. Nous devons en être conscients pour nous-mêmes et pour ceux qui nous font confiance. Dans des situations comme celle-ci, le yoga prend tout son sens, notre humanité prend tout son sens.

Namasté.

ATTENTATS A PARIS

5 réflexions sur “ATTENTATS A PARIS

  1. Lisa dit :

    Merci Laurence. Je serais curieuse de savoir comment s’est passé ce stage et comment as-tu réussi à réintégrer une ambiance de calme et de sérénité. Bien à toi,
    Namasté.

    1. Lisa, pour répondre à ta question, j’ai demandé aux participants si certains souhaitaient témoigner. Je te livrerai leurs réponses dans un article du blog. Je pense que ça peut intéresser d’autres personnes.

  2. Emilie - My Happy Yoga dit :

    C’est bien de poser ça, merci. En tant qu’enseignant, notre rôle est important et les élèves comptent littéralement sur nous. Peut être encore plus dans ce genre de situation. ça ne tombe pas sous le sens de savoir le gérer. Mais ça fait partie du chemin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s