« KNOW WHO YOU ARE »

wpid-picsart_1436266528431.jpg

Regardez cette image. Qu’y voyez-vous? Des corps allongés?

Faux. Vous voyez 8 super héros en pleine digestion pranique.

Ces individus d’exception sont sortis de leur zone de confort en s’engageant à pratiquer leur yoga à 7h30, trois matinées consécutives pendant deux semaines. Mais ce n’est pas tout, ils ont aussi fait l’effort de mémoriser les séquences de base de l’ashtanga yoga, d’être précis et juste dans ce qu’ils font pour ne tirer que le meilleur d’un système de yoga exigeant.

Sans démonstration de force, ni de pieds derrière la tête, Ils ont poussé l’expérience d’eux-mêmes plus loin. Comment ? Par un effort de présence au souffle et de bienveillance avec leur corps.

Hier, j’ai regardé le dernier épisode de la saison 2 de Penny Dreadful. Une phrase clé revient a deux reprises dans cet épisode : « Know who you are » (« Reconnais qui tu es ») et je n’ai pas pu m’empêcher de penser au groupe de personnes qui ont fait ce stage d’initiation à l’auto-pratique d’ashtanga.

Dans l’épisode en question, cette phrase fait presque office d’incantation libératrice au moment où un personnage est sous l’emprise d’une force (maléfique cela va sans dire) qui compte le faire agir contre son propre intérêt. Sur un tapis de yoga et dans la vie, qu’est-ce qui nous fait agir contre notre propre intérêt ? Le manque de confiance en soi, les certitudes absolues, l’absence de sensibilité, le manque de présence, l’attachement au résultat, vouloir plaire, refuser d’évoluer, se répandre, se figer. Reconnaitre qui on est c’est entrevoir ce que l’on est sans chercher a distinguer ce qui est un défaut de ce qui est une qualité, ce qui est une force de ce qui est une faiblesse. On est tout à la fois. Reconnaitre qui on est c’est d’abord se rencontrer, s’observer et faire preuve de discernement pour déceler les dynamiques qui nous animent. Quelles sont celles qui me font devenir le meilleur de moi-même? C’est cela même que je choisis d’être.

Sur ces six séances d’auto-pratique, des questions ont été posées et les corps ont parlé leur langage subtil. Chaque participant a reconnu qui il était. Et l’aventure ne fait que commencer!

Je l’ai exprimé sur Facebook et je le réitère sur le blog, je suis très honorée d’avoir accompagné ce groupe dans leur initiation a l’auto-pratique d’ashtanga. Merci Laurence, Sylviane, Cristina, Christophe, Samia, Noemie, Marie et Audrey.

« KNOW WHO YOU ARE »

2 réflexions sur “« KNOW WHO YOU ARE »

  1. Il est admis que « la magie opère en dehors de notre zone de confort ».

    C’est l’une des plus belles expérience que de se reconnaitre, a fortiori lorsque cette rencontre apparait, à quelque pas de notre zone de confort.

    Je suis passé par les étapes que tu décris dans ton article. Pour moi, en plus de la pratique, la phrase qui a tout déclenché a été « tu es assez / you are enough »…

    Merci pour ton partage.

    Love&Happiness

  2. Merci à toi, Laurence, pour ta patience et les conseils que tu as su prodiguer à notre petit groupe pendant ce stage. Pour ton œil bienveillant aussi. C’est vrai, grâce à toi, aujourd’hui, je sais un peu mieux qui je suis. L’Ashtanga est un beau voyage vers soi-même. Enfin, l’Ashtanga avec toi, Laurence. La route est longue en ce qui me concerne, mais tu m’as donné envie de la suivre…
    A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s