NEWS DE JANVIER – UNE ANNEE 2015 SANS INTOX

wpid-wp-1420382168189.jpeg

J’ai pris une pause depuis le solstice d’hiver et me revoilà en ligne et dans les studios de yoga. Mes cours reprennent le lundi 5 janvier et les inscriptions pour nos premiers stages de l’année les vendredi 16 et samedi 17 janvier sont déjà lancées.

Ma pause m’a été bénéfique pour me ressourcer et prendre un recul salvateur. J’ai aussi marqué un break dans le monde virtuel et j’y reviens avec un œil neuf. L’activité sur les réseaux sociaux est un indicateur de ce qui se passe dans l’inconscient d’une communauté. En début d’année, les vœux ont proliféré ainsi que les publicités pour les détox d’après les fêtes. Ça m’a paru paradoxal. Je vous explique pourquoi.

Publié en décembre dans The Guardian, un article au titre provocateur « You can’t detox your body. It’s a myth. So how do you get healthy? » [On ne peut pas détoxiquer son corps. C’est un mythe. Alors comment être en bonne santé?] fait voler en éclat les allégations de détox avancées par des produits ou régimes alimentaires. L’article nous rappelle qu’une personne en bonne santé dispose « de reins, d’un foie et même de poumons qui détoxiquent le corps ». Le corps se purifie de lui-même. La seule chose que nous ayons à faire, c’est de faire les bons choix pour aider les mécanismes de nettoyage et notre système immunitaire à fonctionner au mieux.

L’auteur de l’article s’interroge sur le succès commercial des produits labellisés ‘détox’ : « Pourquoi éprouvons-nous le besoin de nous punir pour être en bonne santé? Sommes-nous conditionnés dans la recherche de détoxication à cause d’anciennes pratiques religieuses qui prônaient le jeûne et la purification? Doit-on blâmer l’apogée de la science qui a relégué les mauvais esprits en périphérie pour les remplacer par des toxines environnementales dont nous devrions nous purger? »

Ce mythe de la pureté a sans doute des racines inconscientes profondes. Il a aussi selon moi des effets pervers : l’insatisfaction perpétuelle, la recherche de contrôle, la culpabilité. C’est en cela que je vois un paradoxe : comment entrevoir une belle et heureuse année si j’embraye le nouveau cycle calendaire en me disant intoxiquée, impure, pleine de saletés?

Pour la plupart d’entre nous les fêtes sont synonymes de bon repas, riches et arrosés. L’instinct, le bon sens, nous indiquent clairement de manger plus léger et de nous reposer après le fêtes. N’appelons pas cela une détox, c’est un réajustement de l’appétit. Pendant les fêtes j’ai aussi pris plaisir à recevoir et à offrir, à rencontrer de nouvelles personnes et à embrasser beaucoup de personnes chères. J’espere que vous aussi. Personnellement, pour rien au monde je me purgerai de tout ce que les fêtes m’ont donné : saveur et douceur. Au contraire, je compte en faire le terreau pour 2015.

En ce début d’année 2015, les virulentes toxines qui nous isolent et nous consument sont l’usage boulimique des appareils communicants parce qu’il nous prive du ‘ekegrata’, notre force de concentration et les dogmes parce qu’ils réduisent, assèchent et enferment.

En cette nouvelle année, je vous souhaite de révéler encore et toujours le meilleur de vous-même, beaucoup d’amour, moins de procrastination électronique et plein d’occasions de partage.

« Suis ton instinct. C’est là que se manifeste la véritable sagesse »

namasté!

NEWS DE JANVIER – UNE ANNEE 2015 SANS INTOX

5 réflexions sur “NEWS DE JANVIER – UNE ANNEE 2015 SANS INTOX

  1. Merci Laurence pour ces mots qui font écho à mon propre constat de ces derniers jours. pour ma part, j’ai même tiqué quand un voisin me disait en se plaignant qu’il redoutait les excès des repas de fête… Mais pourquoi ces excès sont-ils donc autant dans les mœurs ? Moi j’ai opté pour manger à ma faim, et tout s’est bien passé. Pas d’excès, donc aucun besoin effectivement de détoxication réparatrice juste après… Soyons logique, revenons à nos essentiels. 😉 Très belle nouvelle année à vous !

  2. Moi aussi, Laurence, je suis bien d’accord avec ton analyse…
    Il est vraiment ridicule de se priver des petits plaisirs de la table qui font partie des joies de cette période de l’année. Ils ne peuvent pas faire de mal quand restent exceptionnels et qu’on fait naturellement un peu plus maigre le lendemain…

    Je te souhaite, ainsi qu’aux lecteurs de ton blog, une très bonne année 2015 !
    À bientôt pour le stage du 17.

  3. Bonjour Laurence,
    j’ai découvert ton blog il y a peu. J’aime l’authenticité avec laquelle tu écris.
    Je trouve ta réflexion sur la détox très juste. Encore un truc en plus pour faire culpabiliser et surtout pour faire sortir les euros du porte-monnaie.
    Comme j’aime beaucoup le bon vin, je lèverai donc mon verre:-) pour te souhaiter une bonne année 2015

  4. Bonjour Laurence,

    Merci pour ce pertinent article.
    En effet, je me dis parfois que c’est cette course à la désintoxication qui frise l’excès !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s