L’HISTOIRE DE SHIVARATRI

Shivaratri est une fête qui célèbre le jour et la nuit au cours desquels Shiva a sauvé l’univers.

La légende raconte qu’alors que les ‘devas’ (des demi-dieux, des anges) et les ‘asuras’ (des démons) faisaient bouillir l’océan laiteux pour faire apparaître le nectar d’immortalité, ils virent apparaitre à la surface le ‘hala hala’ (le poison). Ils réalisèrent alors avec terreur que ce poison qu’ils avaient fait remonter en surface pouvait détruire la totalité du monde manifesté. Impuissants, ils se précipitèrent auprès du seigneur Shiva pour lui demander son aide. Le soir venu Shiva but le poison, sans l’avaler. Pour ne pas risquer de subir les méfaits du poison, il fallait que Shiva restât éveillé cette nuit-là. Les dieux l’y aidèrent en dansant et jouant de la musique toute la nuit. Shiva garda le poison dans sa gorge, sans l’ingérer. Le poison se transforma alors et Shiva devint bleu.

© Amar Chitra Katha

La morale de l’histoire

L’océan en ébullition est une métaphore qui fait référence à la pratique méditative et physique du yoga et plus précisément aux chamboulements occasionnés par le travail d’ouverture du ‘sushumna’ (le nadi ou canal d’énergie principal du corps qui se situe physiquement le long de notre colonne vertébrale) . Le ‘sushumna’ s’ouvre depuis la base vers le haut, l’océan laiteux représente la réserve d’énergie à la base de la colonne vertébrale.
Le travail énergétique du yoga va faire émerger à la fois le ‘amrita’ (le nectar d’immortalité) et le ‘hala hala’ (le poison). La question est de savoir quoi faire du poison.
Shiva, le yogi accompli et seigneur de la transmutation, nous a montré que le poison ne doit pas être recraché, il doit être transformé par le ‘vishuda’, le centre énergétique de la gorge (centre de purification) pour être ensuite réinjecté à l’intérieur de nous. Finalement nous en serons transformés (le changement de couleur de Shiva dans l’histoire). Le fait que Shiva ne devait pas s’endormir pour que la transformation du poison ait lieu est un rappel que l’attention est l’antidote au poison. La morale de l’histoire est que nous ne succomberons pas au poison et nous le combattrons définitivement par l’effort constant de présence et de conscience.

Bon Shivaratri à tous!

Un commentaire sur “L’HISTOIRE DE SHIVARATRI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.