NATHALIE ET EMILIE FONT DU YOGA

Me voilà de retour avec des témoignages. Cette fois-ci il s’agit de deux wonderwomen Nathalie et Emilie.

Nathalie

Elle se met au yoga à 40 ans. Elle est en vacances à Bali chez une amie qui pratique très régulièrement le ashtanga yoga. Curieuse, Nathalie se joint à l’une des classes pour découvrir ce que c’est. Elle a tout de suite été séduite et s’est dépêchée de trouver un cours en rentrant à Paris.

Ses impressions après ses tout premiers cours

le déroulement d’un cours : « ayant pratiqué beaucoup de sports différents », elle a particulièrement apprécié « l’enchainement des séquences. Le corps petit à petit se délie, s’étire … et tout cela avec harmonie et sans brusquerie, au rythme que l’on décide de donner et jusque là où on veut aller ! « .

ce qu’on y apprend : « à respirer autrement et par les enchainements à ressentir toutes les parties de son corps. »

ce qu’on ressent après un cours : « Un bien être incomparable! L’impression de marcher à 1m du sol, on se sent léger, dénoué. Et puis, on est fier de soi  »

ce qui lui a donné envie de continuer : « C’est une discipline difficile et exigeante et j’aime cela. Le fait aussi que l’on ne maîtrise qu’une petite partie et que l’on a encore tant à découvrir …. sur le yoga, sur soi même, et ses capacités. Et la rencontre avec le professeur est important. Il faut trouver celui qui nous donne envie de continuer. »

D’après elle, quelles sont les idées fausses qu’on se fait du yoga?
« Quand il m’arrive de parler de mes cours de yoga à des amis, il m’arrive de faire une « démonstration » pour montrer que nous ne restions pas en lotus à méditer et à chanter des « om » pendant tout le cours! Et je leur explique que je suis en eau à la fin du cours. »

Quels aspects de la pratique du yoga ne soupçonnait-elle pas avant de commencer?
« le fait d’en avoir autant besoin – la satisfaction personnelle profonde de pratiquer – l’impression que cela me fait du bien physiquement et physiologiquement »

Elle pratique maintenant depuis 6 ans et s’est essayée à plusieurs styles (bikram, prana flow et ashtanga).

Emilie

C’est le hasard qui met Émilie sur les rails du yoga. A 33 ans, elle réside à Dubaï. Son quotidien : « un boulot hyper stressant, beaucoup trop de temps passé enfermée derrière son écran d’ordinateur et l’impression de finir ses journées comme une bête de somme avec un joug sur les épaules. » Elle envisage d’essayer les cours de yoga dignes des Mille et Une Nuits proposés au spa de l’hôtel Al Qasr : cours de hatha yoga dans les jardins, à la nuit tombante, sur les pelouses et à la lumière des bougies.

© Emilie!

Ses impressions après ses tout premiers cours

le déroulement d’un cours : elle ne comprenait pas trop, elle suivait les instructions à l’aveuglette.

ce qu’on y apprend : « rien, à part peut-être s’assouplir »

ce qu’on ressent après un cours : « envie de dormir »

ce qui lui a donné envie de continuer : « je ne savais juste pas très bien ce que tout cela signifiait ni pour quoi je le faisais. Mais il y avait un tel stress dans ma vie que je sentais juste qu’il fallait que je récidive. »

D’après elle, quelles sont les idées fausses qu’on se fait du yoga?
« Que c’est un truc plan-plan, chiant ou perché. »

Quels aspects de la pratique du yoga ne soupçonnait-elle pas avant de commencer?
« Les ‘side effets’ du genre : il est 2h du matin et je suis en train de rechercher sur Youtube comment on fait Thitibasana ou encore j’écoute une séance de méditation guidée par Deepak Chopra »

Elle pratique maintenant depuis 3 ans et s’est essayée à plusieurs styles (hatha et ashtanga).

 

NATHALIE ET EMILIE FONT DU YOGA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s