OLIVIA ET XAVIER FONT DU YOGA

Il y a bien des guides ou des articles qui paraissent régulièrement dans la presse pour nous aider à trouver « le yoga qu’il nous faut ». Mais au fond, qui mieux que les personnes qui pratiquent régulièrement peuvent nous aiguiller sur les voies – pas si impénétrables que ça – du yoga? Cette constatation m’a conduite à récolter les témoignages d’hommes ou de femmes qui prennent mes cours.

Et peut-être, mais je vous laisse seuls juges, réaliserez-vous que leur histoire personnelle pourrait être la vôtre. De quoi réveiller le yogi ou la yogini qui sommeille en vous! Si c’est le cas, pas d’hésitation, manifestez-vous en commentaire de ces articles. Ça fera plaisir aux contributeurs!

Olivia

« C’est ma mère qui m’a conseillé de prendre des cours de yoga » m’explique Olivia. Elle était alors étudiante, elle avait une vingtaine d’années. Sa mère pensait que le yoga lui permettrait de calmer son anxiété. Mais Olivia n’accroche pas : « Ces deux cours ne m’avaient pas plu car je trouvais qu’ils étaient ultra mous. Or j’avais besoin de me défouler… »

C’est à 32 ans que le déclic yoga se manifeste pour Olivia. Une copine qui commence à faire du yoga avec un livre tente de la convaincre de s’y mettre elle aussi mais Olivia n’arrive pas à « se discipliner avec un livre », elle a « besoin d’un professeur, d’une régularité et d’un groupe ». Alors c’est décidé, avec ses copines, elle passe le pas de porte d’un premier centre de yoga et elle continue à fréquenter les studios de yoga depuis.

Olivia en pleine action yoga dessinée par sa nièce Isaure, 8 ans

Ses impressions après ses tout premiers cours

– le déroulement d’un cours : ça lui paraît « cohérent, progressif et adapté à l’organisme »
– ce qu’on y apprend : à prendre soin de soi, elle se sent bouger en harmonie avec son corps. Olivia dit avoir du mal à prendre soin d’elle-même au quotidien, à discerner ce qui est bon pour elle dans ses choix de vie et le yoga lui a apporté une réponse et est ainsi devenu « un pilier de son équilibre ».
– ce qu’on ressent après un cours : « sérénité, détente et harmonie ». Après son cours, Olivia éprouve cette sensation de « retourner à l’essentiel et de s’être ressourcée »
– ce qui lui a donné envie de continuer : « le besoin de comprendre comment ressourcer son corps« 

D’après elle, quelles sont les idées fausses qu’on se fait du yoga?

Que le yoga permet uniquement de se relaxer et que ça ne défoule pas

Quels aspects de la pratique du yoga ne soupçonnait-elle pas avant de commencer?

Qu’elle ne pourrait plus s’en passer! Elle a du mal à exprimer précisément ce dont elle a du mal à se passer dans le yoga, elle vous conseille de le vivre…

Elle pratique maintenant depuis 5 ans et s’est essayée à plusieurs styles (hatha, sivananda, shadow, vinyasa, kundalini et ashtanga).

Xavier

A 41 ans, il fait l’expérience grave d’un burn-out professionnel. Sa femme lui conseille de se mettre au yoga. Avant qu’il cède à la pression, Xavier était très sportif (boxe française, kendo, entretien musculaire entre autres) et lors d’un stage de tennis, il a fait l’expérience d’une séance de sophrologie qui l’avait agréablement marqué. Alors le yoga, pourquoi pas?

Dessin de yoga de Julie, 10 ans et demi, fille de Xavier

Ses impressions après ses tout premiers cours

– le déroulement d’un cours : « plutôt lent », surtout en comparaison avec ses activités habituelles
– ce qu’on y apprend : l’alignement des postures et une mise en application immédiate
– ce qu’on ressent après un cours : « la sensation d’être plus entier, plus plein de quelque chose, une sensation de re-connection »
-ce qui lui a donné envie de continuer : l’effet « qu’on ressent après » … précieux!

D’après lui, quelles sont les idées fausses qu’on se fait du yoga?

Qu’il faut absolument être souple, que c’est un genre de religion, qu’il faut être végétarien, que c’est archi mou.

Quels aspects de la pratique du yoga ne soupçonnait-il pas avant de commencer?

Que ça puisse être dynamique, que le rôle du souffle soit si fascinant et que ça fatigue comme un séance de musculation de 90 minutes.

Il pratique maintenant depuis un peu moins d’un an deux styles de yoga (iyengar et ashtanga)

Autre dessin de yoga de Julie!

 

OLIVIA ET XAVIER FONT DU YOGA

9 réflexions sur “OLIVIA ET XAVIER FONT DU YOGA

    1. Tu peux emprunter les dessins de Julie, j’ai son autorisation via son papa. Tu nous indiqueras le lien vers l’article que tu comptes illustrer avec les dessins. Ça fera plaisir à Julie de constater sa notoriété grandissante!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s