TOU-TOUTE PREMIÈRE FOIS … QUE J’AI FAIT DU YOGA

Ceux qui pratiquent se rappellent nécessairement leur première(s) expérience(s) et beaucoup d’entre vous doivent se demander ce que ça fait la première fois qu’on s’essaye au yoga. On lit une multitude de choses sur les différents styles, les nouveaux yogas à essayer « d’urgence », et d’innombrables articles, style bancs d’essai, pour vous dire ce qui est mieux en fonction de quoi.

De mon point de vue, toute cette littérature contribue à rendre la discipline encore plus obscure.

C’est pourquoi, je me suis mise en tête de vous proposer des témoignages sur les « tou-toutes premières fois » de personnes qui ont gentiment accepté de me confier ce qu’ils avaient vécu lors de leurs premiers cours.

Le premier de ces témoignages est … le mien.

Essai n°1 : rasoir

J’ai pris mon tout premier cours de yoga alors que j’étais en école de commerce (milieu des années 90). Un copain dans cette école avait une amie prof de yoga et il lui avait proposé de donner des cours dans les locaux de l’ESC, il a essayé de motiver un petit groupe d’étudiants. Petit groupe dont je fus. L’idée de travailler sur le souffle et le corps me plaisait assez. Je suis complètement passée à côté du cours, je me suis endormie pendant le cours puis réveillée en me demandant à quoi tout cela rimait. Je n’y suis pas retournée.

Essai n°2 : les révélations
Le deuxième essai s’est produit en Irlande en 1999 (je me rappelle l’année exacte parce qu’il y avait tout ce bazar au sujet du bug de l’an 2000). J’habitais à Dublin et après le travail je courais « to the gym » pour faire un peu d’entraînement cardiovasculaire et de musculation et quand l’occasion se présentait, je participais aux cours (spinning, aerobic, taebo, etc). Et oui je vivais les heures glorieuses du Celtic Tiger et mon style de vie de cadre à l’anglo-saxonne était trépidant : on doit être au top sur tous les plans, y compris la forme.
Un beau jour, placardée sur la porte du vestiaire, une note d’information, le centre de gym propose 6 semaines d’initiation au ashtanga vinyasa yoga, le yoga dont les stars américaines raffolent! Je m’inscris par curiosité, j’étais attirée par tout ce qui était nouveau. Après mon premier cours, j’ai deux révélations : (1) la prof est souriante, d’une douceur et en même temps d’une vitalité incroyable – pas de show-off mais une magnifique présence et un enthousiasme contagieux. Et (2) ce yoga me fait travailler les jambes, les bras, le dos, le ventre, le souffle, les muscles, les étirements, l’agilité, l’équilibre et tout ça avec le seul outil qu’est mon corps.

J’ai senti des muscles dont je ne soupçonnais pas même l’existence et je me suis simplement sentie entière! Je vous arrête tout de suite, ça ne veut pas dire que ça m’était facile, c’est même tout le contraire, mais au fil des cours, j’ai perçu des changements nets.

À l’époque j’étais fumeuse et j’ai senti très vite l’effet nettoyant de la respiration pendant les cours et au bureau on me regardait du coin de l’œil et une rumeur a couru à mon sujet. Je l’ai su le jour où une de mes managers vient me voir et me dit : « Bon, c’est évident, tu es amoureuse. Tu es en forme et tu rayonnes, dis-nous où tu l’as rencontré? Tu l’amènes au pub vendredi? … » (Notez que je travaillais dans une start-up avec des anglo-saxons, en Irlande, le pub est donc un lieu courant pour tenir les réunions de boulot!). Cette anecdote est intéressante parce que je n’étais amoureuse de personne mais j’avais trouvé une activité qui laissait émaner quelque chose d’harmonieux en moi – c’est peut-être de l’amour me direz-vous – En tout cas, voilà comment le voyage a commencé pour moi.

TOU-TOUTE PREMIÈRE FOIS … QUE J’AI FAIT DU YOGA

8 réflexions sur “TOU-TOUTE PREMIÈRE FOIS … QUE J’AI FAIT DU YOGA

  1. F dit :

    et moi la première fois que j’ai fait un cours avec Laurence, j’ai trouvé que le yoga ne ressemblait pas à une gymnastique où on répète tout le temps les mêmes mouvements. J’ai trouvé les mouvements intelligents, naturels, coulant de source.
    et c’était la première fois… que j’ai eu cette sensation en faisant du yoga.
    merci Laurence !

  2. Mon premier cours de yoga ne remonte pas très loin, à septembre 2010. Je me trouvais archi nulle, je n’arrivais pas à coordonner respiration et gestuelle. Ayant mes deux cours par semaine le matin, le soir venu je me sentais très très fatiguée…moi l’hyper sportive, fatiguée par le yoga ? Mais oui, le yoga c’est physique, à sa façon, en douceur. Mais de mon premier cours aux derniers de cette année, je me sens toujours aussi détendue en sortant. En un mot : vive le yoga, je me réinscris à la rentrée !!!
    cheriehelene.blogspot.com

  3. imen chikhi dit :

    la première fois que j’ai fait un cours de yoga, j’étais en pleine préparation de mon diplôme d’architecte. le stress et la pression étaient continuels et je les sentais augmenter de jour en jour. un moment j’ai senti qu’il fallait que je puisse me détendre tout en restant concentrée, donc du yoga. des amis m’avaient parlé du samasthiti studio, je m’y suis inscrite très vite et dès la première semaine, il m’arrivait d’y aller deux fois par jour… ! J’y ai rencontré laurence qui m’a dit que c’était de la folie douce 2 cours de yoga par jour… puis mon rythme est devenu plus sage, et j’ai suivi laurence parce que de tous les profs que j’ai eu, really, she is the best ! le problème c’est que je n’habite plus paris et que j’ai du mal à trouver un cours équivalent à ceux de laurence… dure réalité du yoga…
    imen

  4. Sarah dit :

    Merci pour ce partage sincère,

    J’ai l’impression de ne pas arrêter de vivre des premières fois:) je n’ose pas franchir le cap d’un cours collectif donc j’en fais à la maison mais du coup progresse lentement lentement mais je ressens tous ces changements 🙂
    J’ai assisté à deux cours, l’un ne m’a pas marqué car ressemblait plus à un cours de gym et l’autre était génial avec deux profs qui ne laissaient personne sur le bord du tapis 🙂 et tellement patients et bien veillant ,

    Merci d’ajouter de la lumière ( à mon trajet en train actuellement )avec ces jolis textes

    Sarah

  5. Christophe dit :

    Mon premier cours de yoga, c’était un cours de Hatha yoga, école Shri Mahesh. A l’époque, j’avais mal au dos, je faisais de la kiné. Les exercices proposés par la kiné me plaisaient et je me suis dit, pourquoi, ne pas essayer d’aller plus loin, et essayer le yoga ?
    Je me souviens de ma réaction lorsque le prof m’a demandé comment s’était déroulé le cours. Je lui ai répondu spontanément : « Je me sens dénoué ». C’était vraiment l’image que j’avais à l’esprit, la sensation de mon corps dénoué. C’était il y a un peu plus de 11 ans, et depuis, le yoga n’a plus jamais quitté ma vie.
    Christophe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s